Recherche avec des animaux

Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick s'est doté d'une politique institutionnelle intitulée Éthique en matière d'utilisation d'animaux en enseignement et en recherche (CCNB-3003). Le Comité de protection des animaux du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CPA-CCNB) est l'instance institutionnelle responsable de la mise en application de la politique d'éthique en matière d'expérimentation sur les animaux au CCNB. Le CPA-CCNB exerce son mandat selon les directives du Conseil canadien de protection des animaux (CCPA) et s'assure que les règles et les normes en usage pour la recherche et l'enseignement avec des animaux sont respectées au sein de l'institution.

Les activités d'enseignement et de recherche comportant l'utilisation de vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons) et d'invertébrés supérieurs (céphalopodes : calmars, pieuvres, etc.) doivent faire l'objet d'un protocole écrit soumis au CPA-CCNB. Toutefois, les projets impliquant des invertébrés moins évolués tels que les crustacés, les mollusques et les néréides requièrent que ces organismes soient hébergés, utilisés et traités de manière raisonnable.

Les activités d'enseignement et de recherche comportant l'utilisation d'animaux sont acceptables seulement si elles permettent de contribuer à faire mieux comprendre les principes biologiques fondamentaux ou à assurer le développement des connaissances dont on peut raisonnablement attendre qu'elles profitent aux êtres humains ou aux espèces animales.

Des animaux ne devraient être utilisés que si l'enseignant ou le chercheur a tenté en vain, par tous les moyens possibles, de trouver une solution de rechange. Un partage constant des connaissances, une revue de la littérature et une adhésion à la règle Russell-Burch des « 3R » (Remplacement, Réduction et Raffinement) sont autant d'autres conditions nécessaires à l'atteinte de cet objectif. Ceux qui utilisent des animaux doivent recourir aux méthodes les plus humanitaires à leur disposition, et ce, sur le plus petit nombre possible d'animaux appropriés requis pour obtenir de l'information valable et pertinente.

Un certificat de conformité doit être émis pour toute forme d'utilisation des animaux à des fins d'enseignement ou d'expérimentation. Ce certificat constitue un préalable, le cas échéant, aux versements des octrois de recherche.

Liens pertinents :

Association canadienne pour la science des animaux de laboratoire (ACSAL)