Annulation de la rencontre publique de l’Association francophone des aînés du N.-B. au Campus de Dieppe : Mise au point par la PDG du CCNB, Liane Roy

Disponible en format PDF

7 novembre 2017

BATHURST – le 7 novembre 2017 - Au nom du CCNB, je tiens à exprimer nos sincères excuses envers l’Association francophone des aînés du N.-B. et à son président, monsieur Jean-Luc Bélanger, pour le malentendu en lien avec l’annulation de la rencontre publique prévue ce soir au Campus de Dieppe.


Je tiens à affirmer que la décision d’annuler par le Campus de Dieppe a été basée sur une mauvaise interprétation de notre politique interne concernant la location de salles dans nos établissements.


Dans la politiqueinterne, la référence est faite au respect des principes de laïcité et de neutralité en matière idéologique, politique ou religieuse. Dans cette optique, tous nos documents officiels et nos valeurs institutionnelles nous amènent à travailler envers l’accroissement et le développement de partenariats actifs avec divers acteurs communautaires, privés, publics et parapublics.

 

D’ailleurs, notre plan stratégique stipule que nous sommes engagés dans le développement et l’épanouissement de nos communautés acadiennes et francophones, que le CCNB est ancré dans sa communauté et qu’il participe activement à son développement socioéconomique; tout le contraire de la décision qui a été prise d’annuler la rencontre de l’Association francophone des aînés.


Je tiens par ailleurs à confirmer que ni le Campus de Dieppe ni le CCNB n’ont reçu de pressions politiques quant à l’annulation de la location de la salle; tel que mentionné, la décision a été malheureusement basée sur une mauvaise interprétation de la politique interne.

 

Aussi, dans le courriel qui a été envoyé à l’Association et qui faisait référence à ceci : « Comme organisme gouvernemental, nous ne pouvons pas permettre des activités sur nos lieux qui vont à l’encontre des politiques gouvernementales et/ou d’avoir des manifestations quelconques », le message aurait dû faire référence à des « rencontres ou manifestations de partisanerie politique » et non faire référence aux politiques gouvernementales.


Nous sommes très désolés de la tournure de ce dossier puisque le CCNB se veut un établissement ouvert, qui accueille entre autres les organismes communautaires dans ses locaux pour y tenir des rencontres et des activités. Tel que mentionné, cela fait partie de notre plan stratégique, soit d’être plus près de nos communautés francophones et acadiennes.


Extrait de la politique Location de salles au CCNB : « Le CCNB reconnaît à chacun et à chacune le droit d’exprimer son opinion dans un esprit de tolérance et de respect d’autrui; cependant, il exige que tous les citoyens de même que toutes les organisations tant publiques que privées qui louent un local s’engagent à respecter les principes de laïcité et de neutralité en matière idéologique, politique ou religieuse. »


-30-


Pour information additionnelle ou demande d’entrevue, communiquer avec Johanne Lise Landry, directrice des Communications, 543-5911 ou johannelise.landry@ccnb.ca