Denis Gallien : de décrocheur scolaire à diplômé du CCNB!

8 juin 2017

BATHURST, le 8 juin 2017 – Denis Gallien a effectué un discours qui a retenu l’attention au lancement du programme Compétences essentielles au secondaire pour adultes (CESA).

 

Le jeune homme de Beresford a eu un cheminement scolaire assez difficile, lui qui a fait sa neuvième année  trois fois. Il a ensuite été promu en 10e année, mais il n’a pas fait long feu à ce niveau. Il a fini par tout abandonner. 

 

« J’avais trop de misère à l’école. Je n’étais pas capable de m’intégrer et je n’étais pas intéressé par les différentes matières. Ça m’intéresse aucunement de savoir comment et pourquoi un poisson respire sous l’eau, a-t-il raconté en rigolant. Moi, je voulais devenir mécanicien. Tu n’as pas besoin des sciences et des arts pour pratiquer ce métier. »

 

Après avoir décroché de l’École secondaire Népisiguit, Denis Gallien a travaillé dans une épicerie à Beresford pendant environ 10 mois avant de recevoir un appel à la maison. On lui alors parler d’un nouveau programme, soit le PCE (Programme de compétences essentielles), offert à l’école. Ce même programme, toutefois connu sous le nom de CESA, sera offert aux adultes à compter de septembre 2017 au CCNB – Campus de Bathurst et au CCNB – Campus de la Péninsule acadienne. 

 

« J’ai beaucoup aimé ce programme, car tu avances à ton propre rythme et tu as des enseignants qui tiennent à ton succès. Ce que je trouvais le plus difficile à l’école, c’était la vitesse à laquelle les choses se déroulaient. Nous avions toujours deux ou trois tests par semaine. Ce n’était pas facile. »

 

Denis Gallien a réussi avec succès le programme PCE et il a ensuite fait son entrée en Mécanique d’équipement lourd au CCNB – Campus de Bathurst. Il a obtenu son diplôme en juin 2014 et il travaille maintenant chez les Scieries Chaleur à Belledune.

 

« Si ce n’était pas du PCE, je serais probablement encore à la maternelle, a-t-il dit en riant. Il faut donner les ressources nécessaires aux élèves pour assurer leur réussite. Il faut les enligner dans des domaines de leur choix. J’ai beaucoup aimé étudier au CCNB, car j’étudiais dans un domaine qui m’intéressait. »

 

Denis Gallien est convaincu que le CESA fera fureur.

 

« J’en ai déjà discuté avec quelques-uns de mes amis et ils sont intéressés. Ce n’est pas facile d’obtenir un diplôme d’études secondaires en passant par le DESPA (Diplôme d’études secondaires pour adultes). Le CESA est beaucoup plus accessible, car tu n’as pas besoin de faire toutes les matières et dès le début, tu vas étudier dans quelque chose qui t’intéresse. C’est grâce à un programme de la sorte que je suis rendu là où je suis dans ma vie. »

 

La PDG du CCNB, Liane Roy, a beaucoup aimé le discours du diplômé du CCNB.

 

« Nous espérons que le cheminement de Denis inspirera d’autres personnes à suivre ses traces. Si vous n’avez pas de diplôme d’études secondaires et que vous avez plus de 18 ans, nous pouvons vous aider au CCNB et Denis en est la preuve vivante. Bravo et merci pour ton témoignage Denis. Tu es un homme jeune inspirant », a commenté Madame Roy.

 

 br_08_06_17_denis_gallien

 

Denis Gallien de Beresford a livré un témoignage inspirant au lancement du programme CESA qui a récemment eu lieu à Bathurst. Il est passé de décrocheur à diplômé du CCNB. Il travaille maintenant dans son domaine d’études à Belledune.

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca