Samuel Thériault excelle déjà dans le monde des affaires!

21 juillet 2017

MEMRAMCOOK, 21 juillet 2017 – Fraîchement diplômé du CCNB, le jeune Samuel Thériault se démarque déjà dans le monde des affaires.

 

Deux semaines avant d’obtenir son diplôme en Gestion de la petite et moyenne entreprise au CCNB – Campus de Dieppe, Samuel a ouvert les portes de son entreprise La crèmerie T’Cone à Memramcook le 10 juin.

 

« L’été dernier, j’ai géré une crèmerie qui était située sur la promenade Elmwood à Moncton et cela m’a donné le goût de me lancer en affaires dans ce domaine. C’est la raison pour laquelle j’ai choisi de créer une entreprise au lieu de faire un stage de fin d’études au CCNB », a-t-il fait savoir.

 

Samuel confirme que les affaires vont bien, très bien.

 

« Nous avons une très grande variété de crèmes glacées dures. Nous en avons une soixantaine. Il y a des gens de Dieppe, de Moncton et même de Sackville qui viennent chez-nous à Memramcook », a-t-il fièrement dit.

 

Samuel a également une crèmerie mobile et il se déplace un peu partout avec son équipe. La semaine dernière, ils étaient aux Jeux de la francophonie canadienne.

 

« Ce fut la semaine la plus occupée de ma vie. Nous avons fait sept événements en cinq jours. Je n’ai pas dormi pendant 44 heures. Il y avait toujours quelque chose à faire », a raconté le jeune de 19 ans.

 

La crèmerie T-Cone participe également à des festivals de toutes sortes et à chaque semaine, elle est présente au Mercredi Show de la Ville de Dieppe.

 

« Au CCNB, j’ai appris que tu peux planifier à la perfection, mais qu’il y arrive toujours des imprévus et c’est souvent le cas. Gérer une entreprise, c’est très exigeant comme travail et il y a toujours quelque chose à faire. »

 

Entrepreneur dans l’âme, Samuel prévoit retourner aux études en septembre. Il fera son entrée dans le programme Charpenterie au CCNB – Campus de Dieppe.

 

« Je veux démarrer une entreprise qui construit des mini-maisons. À certains endroits, c’est devenu très populaire rapidement et j’ai vu qu’il y avait beaucoup de potentiel dans ce domaine. Comme projet au CCNB, je prévois en construire une. Les étudiants du programme Électricité pourront même installer et brancher les fils électriques. »

 

Reste que Samuel n’abandonnera pas sa crèmerie.

 

« Je suis prêt à mettre beaucoup de temps et d’énergie dans cette entreprise. Certaines personnes aimeraient que je demeure ouvert en hiver. Je vais probablement me mettre à vendre du café et des beignes. »

 

 br_21_07_17_samuel_theriault

 

Samuel Thériault (à droite) en compagnie de son employée, Chantal Savoie, aux Jeux de la francophonie canadienne à Moncton. Crédits de la photo : Janic Godin Radio-Canada Acadie

 

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca