Le CCNB au Kenya : Troisième mission au Nyeri National Polytechnic et au Meru National Polytechnic

Disponible en format PDF

18 décembre 2017

BATHURST, le 18 décembre 2017 – Le CCNB vient de compléter une troisième mission au Kenya dans le cadre d’un projet qu’il réalise en partenariat avec le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu et le Champlain College, deux institutions situées dans la région de Montréal.

 

Rappelons que les résultats attendus dans le cadre de ce projet sont de développer deux programmes de formation selon l’Approche par les compétences (APC) au sein du Nyeri National Polytechnic (Agro-processing) et du Meru National Polytechnic (Agriculture).

 

L’un des objectifs de cette mission était de réaliser une analyse de la situation de travail (AST) pour la filière de la transformation laitière à Nyeri afin de déterminer les compétences recherchées par les entreprises. Cette production est très présente dans cette région du pays et le développement des compétences en la matière est un incontournable pour soutenir l’insertion professionnelle des jeunes kenyans. Outre la réalisation de l’AST, le référentiel métier a aussi été élaboré, ainsi qu’une liste des équipements nécessaires à la livraison du programme a été établie. L’évaluation des compétences des enseignants et les recommandations pour soutenir leur développement professionnel ont aussi été complétées.

 

Le Dr Charles Lavigne, Directeur scientifique au Centre de développement Bioalimentaire du Québec (CBDQ) à La Pocatière a représenté le CCNB à titre d’expert technique dans le secteur de la transformation alimentaire. Il était accompagné de M. Bruno SMITH du CEGEP de St-Jean sur Richelieu.

 

La mission fut enrichissante des deux côtés, affirme monsieur Lavigne.

 

« Le niveau d’implication de la communauté d’affaires et de l’éducation afin de développer une formation de Technologiste spécialisé en produits laitiers adaptée aux besoins actuels et futurs des entreprises laitières et des producteurs est impressionnant. Sept entreprises se sont mobilisées une journée pour participer à la définition du nouveau programme avec les professeurs du Nyeri National Polytechnic. Les investissements en infrastructures et en équipements spécialisés pour enseigner les rudiments des procédés de transformation des produits laitiers et du contrôle de la qualité viendront supporter la formation pratique des étudiants. Déjà plusieurs entreprises kenyanes ont confirmé leurs implications pour offrir des stages de formation en milieu industriel pour assurer une formation de qualité. Une telle implication de la communauté est gage de succès », ajoute-t-il.

 

Ce projet financé par Affaires mondiales Canada et géré par Collèges et instituts Canada (CICan) a été développé avec le ministère de l’Éducation du Kenya. Il a comme objectif d’améliorer la qualité des programmes techniques dans le domaine de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’énergie au Kenya, tout en répondant aux attentes des employeurs kenyans.

 

Citation de la PDG du CCNB, Liane Roy :  

« Le CCNB en raison de son réseau d’experts et des nombreuses relations professionnelles entretenues par ceux-ci peut intervenir dans une panoplie de secteur. Ce projet réalisé au Kenya en est un bon exemple, puisque nous avons misé sur un partenariat déjà existant avec un centre de recherches pour nous assurer de la qualité de notre intervention terrain.  Ce projet nous permet donc de non seulement développer un partenariat avec une nouvelle institution kenyane, mais il nous permet aussi de valoriser des partenariats déjà existants créés via le secteur de l’innovation et des services industriels au CCNB.   Les interrelations présentes entre nos secteurs d’activités sont donc valorisées, tel que le prévoit notre plan stratégique. »

 

 18 décembre - 3e mission Kenya

Bruno SMITH (à gauche) du CEGEP de St-Jean sur Richelieu et Charles LAVIGNE (à droite) lors d’une visite d’une entreprise de transformation du lait"