Mobilité internationale

Évènements à venir

Et plus encore...

Bilan - Claude Aubé

BATHURST – Étudiant en Techniques d’intervention en services communautaires – adulte au CCNB – Campus de Campbellton, Claude Aubé a effectué un stage à Liège, en Belgique. Il a œuvré pendant huit semaines à une maison de repos. 

Pendant son séjour en sol belge, Claude n’a pas hésité à se balader dans les rues de sa ville d’adoption.

«C’est comparable au Vieux Québec. Tous les trottoirs sont en pierre. J’aime bien cela.» 

Au cours de son stage, Claude a bien aimé sortir de sa bulle.

«Il faut rester curieux et s’intéresser de savoir qu’il y a d’autres manières de faire les choses outre celles dont nous avons appris.» 

Claude a eu la chance de côtoyer de nombreuses personnes intéressantes lors de son séjour en Belgique. 

«Il y a une vingtaine d’étudiants universitaires de tous les domaines qui habitaient au même endroit que moi. J’ai cuisiné et mangé avec eux. J’ai déjeuné tous les matins avec un professeur de psychologie et sociologie. Nous partagions les différences de nos pays. Ici, c’est multinational donc je profite de cette belle expérience.» 

Claude encourage les étudiants qui suivront ses traces de prendre le temps de s’amuser à Liège. Il y a plusieurs choses à faire selon lui, dont assister à des concerts et à des spectacles, visiter les musées de la ville et profiter des parcs. 

L’étudiant du CCNB dit avoir fait le plein de connaissances en huit semaines. 

«J’apprécie davantage qui je suis et je conserve le goût d’explorer. Je dois me tenir loin de la routine!» 

Claude a adoré discuter régulièrement avec le propriétaire de la maison de repos où il œuvrait. 

«J’ai beaucoup aimé son point de vue : l’avantage d’être propriétaire. Il m’a aussi expliqué comment gérer une entreprise de la sorte. J’ai beaucoup apprécié le respect qu’il démontrait à ses employés.» 

Claude conseille fortement aux jeunes aventuriers de se lancer dans un stage international. 

«Un jeune fonceur serait dans son élément. C’est une occasion spéciale que vous lui donnez!» 

 br_bilan_Claude_Aube