Le CCNB participe à la formation en agriculture à Kédougou au Sénégal

10 décembre 2018

Bathurst, le 10 décembre 2018 - Expert en agronomie, Roger Thériault, a représenté le CCNB dans le cadre d’une mission d’une durée de deux semaines au Sénégal. M. Thériault a fait partie d’une équipe responsable de renforcer les compétences des enseignants du Lycée technique, industriel et minier Mamba Guirassy de Kédougou (LTIMK), dans le domaine de l’agriculture et de l’élevage. 

C’était la troisième et dernière mission technique de ce projet qui a marqué la fin des activités pédagogiques à Kédougou. Ce projet, géré par le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu en partenariat avec le CCNB et le Collège Montmorency avait débuté en décembre 2017. 

M. Thériault avait reçu le mandat de travailler avec les deux enseignants du programme, question d’améliorer leurs connaissances et compétences techniques. La formation a été offerte en salle de classe et sur le terrain, plus précisément avec de l’équipement et du matériel afin d’effectuer des applications pratiques dans les champs. 

L’objectif principal du projet à Kédougou consistait à démultiplier un programme de formation en conduite et gestion d’une exploitation agricole, qui avait tout d’abord été développé pour le Lycée Technique Agricole Émile-BADIANE de Bignona. Ce programme a ensuite été révisé pour le Lycée Technique Professionnel Mgr François-Xavier NDIONE (LTP-FXN) de Thiès, avant d’être démultiplié à Kédougou. Les efforts dans le cadre de ce projet ont donc été orientés vers l’adaptation des contenus et la formation des formateurs. 

Le projet a été réalisé via le programme Essor du secteur privé par l’éducation pour l’emploi (ESP-EPE) au Sénégal financé par le gouvernement du Canada, par le truchement d’Affaires mondiales Canada à la hauteur de 20 millions de dollars sur six ans. Ce projet a été développé par Collèges et Instituts Canada en collaboration avec le Ministère de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’artisanat du Sénégal. 

La PDG du CCNB, Liane Roy, rappelle que le Sénégal est un pays important pour le CCNB, notamment en raison de son aspect stratégique. En effet, le CCNB réalise seul ou en partenariat quatre projets au Sénégal. Il est donc présent à St-Louis et à Kédougou dans le secteur de l’agriculture, ainsi qu’à Dakar dans les domaines de la géomatique et de la réparation de manuels scolaires. Il s’agit d’une très belle visibilité pour notre institution et une reconnaissance toujours soutenue de son expertise diversifiée. 

br_10_12_18_nouvelles_internationales

Yves Barrette (deuxième à partir de la gauche) représentant le Cégep St-Jean-sur-Richelieu et Roger Thériault (au centre) représentant le CCNB en compagnie des enseignants en agriculture du LTIMK.