Odette Grondin-Santerre, un exemple de courage!

7 décembre 2018

EDMUNDSTON, 7 décembre 2018 – Rares sont les membres d’une association étudiante qui se retrouvent dans la cinquantaine et pourtant, Mme Grondin-Santerre est vice-présidente exécutive de l’Association étudiante du Collège communautaire d’Edmundston. 

« L’année passée, je participais souvent aux activités afin de mieux m’intégrer avec les autres étudiants. Cette année, j’ai tenté ma chance aux élections et j’ai été sélectionnée. J’adore ça! J’apprends le fonctionnement d’un conseil et j’aime beaucoup faire valoir mes expériences et de partager des idées avec des collègues », a-t-elle raconté. 

Aujourd’hui, Mme Grondin-Santerre est étudiante en Assistance de laboratoire médical, un programme de 40 semaines donnant un accès rapide au marché du travail. Elle avait œuvré pendant 25 ans dans le domaine de la cuisine professionnelle. 

« En sortant du secondaire, j’ai été un an au cégep, mais ça n’a pas fonctionné, car je n’étais pas assez motivée et je manquais d’encadrement. Je suis alors allée sur le marché du travail en me tournant vers les entreprises de coutures à la chaine, a-t-elle raconté. J’ai effectué un premier retour aux études en 1992 en cuisine professionnelle. J’ai travaillé en tant que cuisinière, pâtissière et chef pendant 25 ans. C’était un très beau défi, mais c’était exigeant et je ne voulais pas travailler dans ce domaine jusqu’à ma retraite. » 

Malgré les obstacles, Mme Grondin-Santerre adore son séjour au CCNB, elle qui a eu besoin de passer par les études générales pour accéder à un programme régulier du CCNB. 

« Au début, je voyais cela comme une montagne à escalader. Il y a eu plusieurs défis : être avec des gens plus jeunes que moi, se faire un horaire pour les études et demander de l’aide, des explications et encore des explications. Reste que l’appui du CCNB est remarquable. Nous sommes bien encadrés et les éducateurs sont bien formés. Ils donnent beaucoup de leur temps. Les services aux étudiants sont complets et très professionnels. » 

Chose certaine, Mme Grondin-Santerre laisse une trace positive au CCNB. 

« C’est contagieux d’avoir une étudiante aussi impliquée qu’Odette au sein du conseil étudiant. Son rôle avec l’AECCE lui permet de prendre du leadership et d’expérimenter la gestion de projet pour les étudiants et elle accomplit ce mandat avec brio. La communauté collégiale bénéficie au quotidien de la présence d’Odette qui a tous les atouts pour être une inspiration autant dans les salles de classe qu’humainement », a indiqué Michael Guay, coordonnateur à la vie étudiante au CCNB – Campus d’Edmundston. 

Fait extrêmement intéressant, Mme Grondin-Santerre a la chance de vivre cette expérience avec sa fille, Marylou, qui étudie en administration des affaires à l’Université de Moncton, campus d’Edmundston. Marylou détient également un baccalauréat en éducation. 

« C’est une belle aventure; nous faisons un retour aux études en même temps. On fait du co-voiturage et elle m’aide à l’occasion avec les programmes informatiques. Nous allons toutes les deux obtenir notre diplôme en 2019! » a-t-elle fièrement dit. 

En terminant, Mme Grondin-Santerre encourage les gens à suivre ses traces. 

« Il faut forcer, laisser les peurs derrière nous et aller chercher de l’aide au besoin », a-t-elle conclu. 

br_07_12_18_odette_grondin_santerre 

Odette Grondin-Santerre est étudiante en Assistance de laboratoire médical au CCNB – Campus d’Edmundston. 

-30- 

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca