Sébastien Levesque, tout un cheminement qui a commencé au CCNB!

12 décembre 2018

EDMUNDSTON, 12 décembre 2018 – Jeune homme âgé de 26 ans, Sébastien Levesque a une feuille de route assez impressionnante, notamment grâce à un programme transférable du CCNB. 

Finissant de la Cité des jeunes A.-M.-Sormany d’Edmundston, Sébastien a étudié un an sur les bancs universitaires avant de prendre la direction du CCNB – Campus d’Edmundston où il s’est inscrit en Techniques de laboratoire - biotechnologies coop. 

« L’un de mes meilleurs amis était dans ce programme et il m’en parlait régulièrement. Il manipulait des bactéries, des cellules humaines, de l’ADN et il brassait même de la bière dans un laboratoire de biofermentation. Le programme avait l’air vraiment cool », a raconté Sébastien. 

Sébastien n’a jamais regretté sa décision d’étudier en biotechnologie, une opportunité qui lui aura permis d’étudier et de travailler dans divers laboratoires au Nouveau-Brunswick, en Ontario, au Québec et même en France. 

« Le programme est excellent et les enseignants sont passionnés par leur domaine. Les laboratoires sont très bien équipés, ce qui nous donne l’opportunité d’apprendre une grande variété de techniques. De plus, j’ai eu la chance de faire un stage à l’international pendant mon séjour au CCNB. J’ai bien été accueilli et encadré en France. Ce fut l’une de mes plus belles expériences professionnelles », a-t-il assuré. 

Après avoir obtenu son diplôme du CCNB, Sébastien a mis le cap vers la Cité d’Ottawa, où il a directement fait son entrée en troisième année du baccalauréat en biotechnologie grâce à une entente de programme transférable, aussi connu sous le nom de 2 + 2. 

« Au départ, je n’avais vraiment pas planifié de poursuivre mes études jusqu’au doctorat après le CCNB. Si ce n’était pas de l’entente, je ne serais jamais allé à Ottawa. Une entente de la sorte, c’est vraiment le meilleur des deux mondes et on ne perd pas d’année à faire des équivalences. Ça m’a rapidement allumé, car je pouvais directement accéder à la troisième année du baccalauréat », a-t-il fait savoir. 

Baccalauréat en poche, Sébastien a poursuivi ses études à l’Université Laval à Québec où il a décroché une maîtrise en microbiologie en avril 2018. Maintenant, il effectue un doctorat en médecine moléculaire (Ph.D.) au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval. 

« Pour ce qui est de l’avenir, je ne suis pas encore certain de ce que je vais faire après mon doctorat. L’enseignement fait partie de mes intérêts et j’aimerais peut-être devenir professeur/chercheur à l’université. Je suis aussi très intéressé à faire carrière au sein d’une industrie spécialisée en biotechnologie médicale, tout dépendra des opportunités qui s’offriront à moi dans les années à venir. » 

Vous trouverez la liste de tous les programmes transférables du CCNB ici : /programme-detudes/ententes-coll%C3%A9giales-et-universitaires.aspx 

 br_12_12_18_sebastien_levesque

Diplômé du CCNB, Sébastien Levesque effectue un doctorat en médecine moléculaire (Ph.D.) au Centre de recherche du CHU de Québec – Université Laval. 

 

-30- 

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca