Emilie Godin flotte sur un nuage!

14 janvier 2019

DIEPPE, 14 janvier 2019 – Diplômée du CCNB et maintenant étudiante à l’Université de Moncton, Emilie Godin fait les manchettes depuis quelques jours! 

En compagnie de Marc-André Collin et Mathieu Haché, la jeune femme de 22 ans a remporté la première position en fiscalité aux Jeux du Commerce qui ont récemment eu lieu à l’UQAR – Campus de Lévis, au Québec. 

« Je ne réalise pas encore ce qui se produit. Je ne pensais pas que c’était un exploit, mais tout le monde est impressionné par notre performance. C’est la première fois depuis que l’U de M participe à cette compétition qu’une première position est gagnée dans la catégorie académique! Je n’étais pas habituée à faire des entrevues avec des journalistes, mais j’ai certainement gagné de l’expérience au cours des derniers jours », a dit en riant celle qui est originaire de Beresford. 

Les derniers Jeux du Commerce, mettant en vedette les volets académique, sportif et social, regroupaient 1 300 participants de 13 universités de l’Est du Canada. 

« C’était toute une expérience, a-t-elle assuré. Avec très peu de sommeil dans le corps, il a fallu se rendre en période d’isolation jusqu’à ce que ce soit notre tour d’aller en période de résolution. Celle-ci était d’une durée de trois heures. Par la suite, nous avons eu 20 minutes pour présenter notre résolution de cas et il y a eu une période de questions de cinq minutes. Je suis vraiment surprise de notre résultat. On ne s’attendait pas du tout à cela. C’est la chimie de notre équipe et l’aide de nos entraîneurs qui nous ont apportés jusqu’au bout. Nous avons extrêmement bien travaillé ensemble pendant tout le semestre. » 

Emilie Godin étudie en comptabilité à l’Université de Moncton et elle décrochera son baccalauréat en mai prochain. Elle fait partie des diplômés en Administration des affaires du CCNB qui ont profité d’une entente entre le CCNB et l’U de M pour faire leur entrée directement en troisième année du baccalauréat. 

« J’ai été au collège à Bathurst, car je voulais être plus proche de chez-nous et j’avais entendu de très bons commentaires d’anciens étudiants. Dès le départ, je savais que je voulais continuer pour obtenir mon baccalauréat en comptabilité. J’ai beaucoup aimé étudier au CCNB. L’encadrement est excellent, les classes sont petites, tout le monde se connaît et les professeurs sont très accessibles. Choisir un programme transférable, c’est la meilleure chose que j’ai pu faire » a raconté Emilie. 

Avant de s’aventurer au CCNB, Emilie avait effectué une année sur les bancs universitaires. Elle a étudié un semestre en DSS à Shippagan avant de faire un semestre en sciences infirmières à Bathurst. 

« En sortant du CCNB, la transition a été facile et je n’ai pas eu de difficulté à m’adapter à l’université, car j’avais déjà étudié à cet endroit », a dit Emilie. 

Cliquez ici pour voir la liste des ententes transférables : /programme-detudes/ententes-coll%C3%A9giales-et-universitaires.aspx

br_14_01_19_emilie_godin

Emilie Godin (au centre) en compagnie de Mathieu Haché (à gauche) et Marc-André Collin (à droite). 

-30- 

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca