Une salle de classe dans laquelle personne ne lève la main!

14 mai 2018

DIEPPE, le 14 mai 2018 – Le programme Administration des affaires – assurances de dommages offert en mode hybride par le CCNB – Campus de Dieppe permet à des étudiants de partout dans le monde de suivre ce programme.

 

« Nous sommes dans un monde virtuel. Physiquement, il n’y a personne qui lève la main. Nous sommes dans une classe virtuelle sur Adobe Connect, raconte Philippe McGraw, un enseignant de ce programme. C’est un nouveau mode de livraison au CCNB, mais on sait que ça va devenir de plus en plus commun. La courbe d’apprentissage pour livrer la formation est similaire même si l’approche d’enseignement est différente. On ne peut pas utiliser les mêmes techniques que dans les salles de classe traditionnelles. »

 

En ce moment, trois étudiants suivent le programme à distance. Ils proviennent de la Péninsule acadienne, de la région Chaleur et du Maroc! En 2016-2017, il y avait des étudiants d’Edmundston et même de l’Ontario.

 

Ronald Lavigne, 51 ans de la région de Bathurst, est un étudiant de deuxième année de ce programme. Il n’était pas très habile dans le monde technologique avant de faire son entrée au CCNB.

 

« Étant donné que je pouvais suivre ce cours de chez-moi à Nicholas-Denys, ça faisait mon affaire. Pour un gars comme moi qui ne connaissait rien dans les ordinateurs, le programme est bien fait. Je suis vraiment surpris. Après une semaine d’adaptation, c’était aussi facile que de dire bonjour », a-t-il fièrement dit.

 

Parfois, des étudiants qui suivent le programme en salle de classe à Dieppe choisissent de demeurer à la maison et ils suivent les cours à distance, ce qui ne cause aucun problème.

 

« Que l’étudiant soit en salle de classe ou à la maison, nous sommes dans un monde virtuel, donc ça ne change rien, a fait savoir M. McGraw. Il y a un esprit de classe qui se développe même si nous sommes dans un monde virtuel. À mon avis, il y aura de plus en plus d’intérêt pour ce concept de livraison. »

 

Le domaine des assurances est fort prometteur au dire de Marie-France Doucet, conseillère sectorielle principale du CCNB.

 

« Il y a beaucoup de possibilités d’emplois dans ce domaine qui demeure inconnu aux yeux de plusieurs et ce sont des carrières bien rémunérées. Le mode de livraison hybride nous permet également de recruter des étudiants d’ailleurs. Dans une compagnie d'assurance, un finissant pourra débuter en tant qu’agent, mais il pourra éventuellement accéder à d’autres postes soit en tant que courtiers, rédacteurs production ou experts en sinistres, et ce, en obtenant les certifications requises », a expliqué Mme Doucet.

 

br_14_05_18_assurances_de_dommage 

 

Philippe McGraw (à droite) enseigne le programme Administration des affaires – assurances de dommages offert en mode hybride par le CCNB – Campus de Dieppe. Sur son ordinateur, on voit sa classe virtuelle.

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca