Le CCNB est toujours actif à Fredericton!

14 décembre 2018

FREDERICTON, 14 décembre 2018 – Le CCNB a profité du Cybersocial, activité organisée par Opportunité Nouveau-Brunswick le 22 novembre à Fredericton, pour présenter quelques-unes de ses initiatives offertes aux étudiants autochtones dans la région de la capitale provinciale. 

Le gestionnaire de l’unité des partenariats autochtones au CCNB, Jean-Marie Pelletier, était sur place, tout comme le président de l’organisme de développement économique autochtone nommé JEDI, Alex Dedam, et le vice-président des services éducatifs chez BulletProof Solutions, Daryl Esau. 

Il y a plusieurs autres partenaires importants dans la livraison des programmes du CCNB dans la région de Fredericton dont le ministère de l’Éducation postsecondaire, Formation et Travail du gouvernement du Nouveau-Brunswick et les Premières Nations de Kingsclear, Listuguj, Metepenagiag et St-Mary’s. 

Premier à prendre la parole, M. Dedam a souligné les occasions offertes aux communautés autochtones grâce au CCNB qui a développé des formations dans les domaines de la cybersécurité, des applications mobiles et de l’informatique. 

« Ce sont des carrières de choix, car ces domaines sont en forte croissance. JEDI joue un rôle important au niveau du recrutement des participants pour nos formations. Leur équipe aide également à gérer la logistique de la livraison de nos programmes », a précisé M. Pelletier. 

Notons que le programme Mobile Apps Development, une formation de 57 semaines qui se terminera à la fin décembre 2018, pourrait permettre à six diplômés de faire leur entrée sur le marché du travail. Une journée portes ouvertes a eu lieu le mercredi 5 décembre au Brookside Mall de Fredericton, ce qui a permis aux employeurs de rencontrer les futurs finissants de ce programme. 

Toujours à Fredericton, le CCNB offre également un programme de 68 semaines en cybersécurité qui a débuté le 1er octobre dernier. Ce programme vise à former des personnes avec peu ou pas d’expérience en informatique. 

Un deuxième programme de 20 semaines visant une clientèle plus expérimentée en informatique débutera à la fin janvier en cybersécurité.   

« Je tiens à remercier M. Esau, le représentant de BulletProof qui a accepté l’offre du CCNB de participer à la livraison de ces formations en cybersécurité. C’est pratiquement impossible de recruter des enseignants en raison du manque de main-d’œuvre dans ce domaine. Il faut établir des partenariats avec le secteur privé et avec des compétiteurs afin de développer de futurs employés », a raconté Jean-Marie Pelletier. 

Le CCNB couvre les éléments de programmation et de réseautique du programme alors que BulletProof s’acquitte des parties les plus pointues du domaine de la cybersécurité. 

Au cours de cette activité, M. Esau a souligné la pénurie majeure dans ce domaine au Nouveau-Brunswick. Il a mentionné que le CCNB et BulletProof seront toujours des compétiteurs, mais il a applaudi le CCNB d’avoir ouvert des portes à une collaboration pour le plus grand bien de l’industrie et de l’économie du N.-B. 

« L’industrie de la cybersécurité est en plein essor dans notre province et les futurs finissants du CCNB pourront aider le Nouveau-Brunswick à devenir un joueur de premier plan dans ce secteur », a conclu M. Pelletier. 

br_14_12_18_cybersocial

Le gestionnaire de l’unité des partenariats autochtones au CCNB, Jean-Marie Pelletier. 

-30- 

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca