Réjean Vienneau, un diplômé du CCNB qui a beaucoup voyagé!

16 juillet 2019

BATHURST, 16 juillet 2019 – Les souliers de Réjean Vienneau ont beaucoup voyagé et ce, grâce à sa formation en Technologie électronique (maintenant Technologie du génie électronique) du CCNB – Campus de Bathurst. 

« Je voulais devenir électricien comme mon frère Roland, mais mon frère m’a suggéré de me diriger dans le programme d’électronique. C’était un nouveau cours et il y avait plus de faillites que de diplômés. Je l’ai réussi de justesse et j’étais très heureux », a assuré le retraité. 

Originaire de Beresford, M. Vienneau a décroché son diplôme du CCNB en 1981. Il a travaillé une douzaine de mois à Bathurst en tant qu’ingénieur pour une compagnie téléphonique avant de faire le saut chez Transport Canada. En 1982, il a déménagé à l’Île-du-Prince-Édouard où il a été technicien en électronique à l’aéroport de Charlottetown. Il s’occupait des équipements de communication et de navigation des vols aériens. 

« J’en ai profité pour suivre plusieurs cours à l’institut de Transport Canada à Cornwall en Ontario. J’ai reçu plusieurs certifications : ILS – Instrument Landing Systems, Aeronautical Beacons, VHF-UHF Communication et X-Ray Systems. Je suis aussi certifié pour opérer de l’équipement d’enregistrement des communications de contrôleurs de trafic aérien », a fait savoir M. Vienneau. 

L’Acadien a ensuite œuvré à Yarmouth et Halifax, deux villes de la Nouvelle-Écosse, avant de mettre le cap vers Terre-Neuve-et-Labrador où il a occupé un emploi à l’aéroport militaire de Happy Valley Goose Bay. En 1988, il est revenu dans sa province natale pour devenir technicien de systèmes électroniques maritimes du ministère des Pêches et Océans Canada (MPO) à Moncton. 

« J’étais responsable de l’entretien du matériel électronique de recherche et en collaboration avec les chercheurs et les biologistes, j’aidais au développement et à l’amélioration des équipements de recherches électroniques, a expliqué celui qui est immédiatement devenu certifié en plongée sous-marine. Je contribuais à la collecte de données, à la maintenance et aux développements. J’ai aussi créé un réseau de services pour le MPO. » 

Aujourd’hui à la retraite, Réjean Vienneau se dit très satisfait de son choix de carrière. 

« Le CCNB te prépare bien pour le marché du travail. Le succès de ma carrière est directement relié aux outils de base que le CCNB m’a donnés », a signalé M. Vienneau. 

Au fil des ans, M. Vienneau a travaillé avec des professionnels, des techniciens, des biologistes, des chercheurs et des gestionnaires. Il a mis les pieds un peu partout au Canada. 

« Je remercie mon frère qui m’a donné la confiance de m’aventurer dans un nouveau domaine d’études. J’ai eu la chance de découvrir des endroits incroyables dans le cadre de mon travail. En hélicoptères, avec de petits avions, sur des bateaux de pêches ou des navires du MPO, je suis notamment allé dans plusieurs petits villages de Terre-Neuve-et-Labrador, en Gaspésie, aux Îles-de-la-Madeleine et aux Territoires-du-Nord-Ouest. J’ai eu droit à une carrière enrichissante et j’ai travaillé sur plusieurs projets intéressants. » 

Faites comme Réjean; inscrivez-vous au programme Technologie du génie électronique et donnez-vous les moyens de vivre une vie professionnelle à la hauteur de vos rêves!   

Technologie du génie électronique, un programme de 80 semaines offert à Bathurst, prépare les étudiants à ouvrer dans le domaine spécialisé de l'électronique, des réseaux et de la télécommunication. Les diplômés effectueront l’installation et la réparation d'ordinateurs ainsi que leur mise en réseau. Ils feront l'entretien de systèmes électroniques et de la télécommunication et ils veilleront à l'ensemble des systèmes et composantes nécessaires à la transmission de l'information par liaison terrestre, par fibres optiques, par satellites et par faisceaux hertziens. 

De plus, ce programme est transférable à l’École de technologie supérieure de l’Université du Québec et à la Marine Institute - Memorial University of Newfoundland. Ceci étant dit, avec un diplôme du CCNB, un finissant de ce domaine peut directement faire son entrée soit au baccalauréat ou sur le marché du travail. 

br_16_07_19_rejean_vienneau

Diplômé du CCNB, Réjean Vienneau a beaucoup voyagé au cours de sa carrière. Il a longtemps été employé du ministère des Pêches et Océans Canada. 

-30- 

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca