Olive Mahi : diplômée, entrepreneure et future étudiante du CCNB!

16 août 2018

BATHURST, 16 août 2018 – La détermination d’Olive Mahi est inspirante. L’Africaine originaire de la Côte d’Ivoire, plus précisément d’Abidjan, est une ancienne étudiante en Travail général de bureau du CCNB – Campus de Bathurst. En septembre dernier, soit au même moment que la rentrée collégiale, elle a décidé de démarrer une entreprise, soit Adjamé Épicerie Africaine.

« J'étais étudiante et mère d’une petite fille de trois mois lorsque j'ai mis sur pied mon entreprise. Mais j'y suis arrivée et je suis fière de moi. J'ai ouvert mon magasin africain pour apporter mes origines ici à Bathurst et pour aider les autres étudiants, car en étant étudiante, j'ai compris la nécessité d'avoir au moins une petite partie de nous où nous vivons, car c'est non seulement difficile d'être si loin de chez nous, mais surtout de notre famille », a raconté Mme Mahi. 

Le magasin Adjamé Épicerie Africaine est situé dans le centre-ville de Bathurst. Produits frais, produits de beauté et même des extensions pour les cheveux se retrouvent dans ses allées. 

« Nous cherchons à apporter des menus pour tous les goûts africains et de d’autres continents », a-t-elle fait savoir. 

Petite surprise : Mme Mahi retournera aux études en septembre prochain. Elle étudiera en Soins infirmiers auxiliaires. 

« Je retourne au CCNB, car le programme Travail général de bureau n'était pas mon premier choix. J’y retourne pour concrétiser mon projet d'études. Reste que le programme Travail général de bureau m'a beaucoup aidée dans l'entrepreneuriat et il m’a aidé à la mise sur pied de mon entreprise », a-t-elle assuré. 

Mme Mahi ne regrette aucunement son choix de fréquenter le CCNB. 

« J'ai choisi le CCNB pour la qualité de la formation, le coût des droits de scolarité et la localisation (Nouveau-Brunswick). Venant d'un pays francophone, j'avais besoin d'être bilingue pour avoir plus de chance de réussir dans mon domaine et dans la vie en général. Le professionnalisme des enseignants est remarquable », a souligné Mme Mahi. 

L’Ivoirienne se souviendra longtemps de la générosité de ses collègues de classe. 

« J’étais enceinte durant ma première année à Dieppe (après la naissance de sa fille, elle s'est installée à Bathurst) et elles étaient toujours à mes soins et chacune m'apportait de quoi à manger, car j'avais souvent faim. Elles n'avaient aucune raison de le faire, mais elles le faisaient chaque jour jusqu'à ce que j'arrive à terme. C’est un souvenir que je n'oublierai jamais », a-t-elle indiqué. 

En terminant, Mme Mahi assure qu’elle se plaît dans le nord du Nouveau-Brunswick. 

« Aujourd'hui, j'ai un magasin qui connait du succès avec deux employés et je ne regrette aucunement la décision de me lancer en affaires. Le CCNB m’a donné les bons outils pour réussir. Je suis mariée et heureuse. Mon mari m’appuie mentalement et physiquement et je ne pouvais pas rêver mieux. Ma fille grandit bien et elle fait de mes journées un véritable bonheur quand je ne travaille pas au magasin. J'aime la région de Bathurst, car j'y vois une opportunité de travail et d'entrepreneuriat et c'est assez paisible pour élever des enfants », a-t-elle conclu. 

br_16_08_18_olive_mahi 

Déjà diplômée du CCNB, Olive Mahi retournera aux études en septembre prochain. Elle est aussi propriétaire d’un magasin, soit Adjamé Épicerie Africaine, qui est situé dans le centre-ville de Bathurst.

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca