Le CCNB poursuit son travail en Côte d’Ivoire

17 mai 2019

BATHURST, 17 mai 2019 – En septembre dernier, une délégation de la Côte d’Ivoire, qui était accompagnée du directeur du service de coopération et développement international du Cégep de Trois-Rivières, a visité le CCNB – Campus de la Péninsule acadienne, plus précisément l’École des pêches.

Cette activité a permis le lancement officiel du projet en Côte d’Ivoire par l’entremise d’une mission de cadrage et d’appropriation en novembre 2018, en vue de planifier et préciser les activités à réaliser en 2019. Rappelons que ce projet vise l’élaboration de trois programmes de formation dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche en Côte d’Ivoire. Ces programmes seront offerts au Centre de formation professionnelle de Bouna.

Étant donné que le Cégep de Trois-Rivières (maitre d’œuvre de l’initiative) a fait appel à deux partenaires, soit le CCNB et le CEGEP St-Jean sur Richelieu, pour réaliser ce mandat, les rôles des institutions partenaires seront principalement de fournir l’expertise technique dans le processus de développement des trois curricula selon l’approche par compétence.

Pour cette raison, M. Luc Leblanc agit à titre d’expert technique dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture. Cet ancien chef de département du CCNB-Campus de la Péninsule acadienne se dit enchanté par l’expérience vécue en Côte d’Ivoire après sa troisième mission. Deux autres missions ont été réalisées en janvier et mars 2019.

M. Leblanc précise qu’il a été bien accueilli par l’équipe ivoirienne et a été en mesure de jouer un rôle important à plusieurs niveaux. Il a appuyé les efforts du comité de travail dans l’écriture des différents référentiels du programme d’études du Technicien en pisciculture et a été en mesure de valider le contenu des éléments de compétences du métier. Certes, son expérience aura bien servi au développement de ce tout nouveau programme selon l’Approche par compétence.

Cette initiative est très importante pour le CCNB, puisqu’elle permet une implication directe de ses ressources professionnelles ainsi que la mise à contribution de son expertise technique. Le CCNB est très heureux de pouvoir concrètement contribuer au travail réalisé en Côte d’Ivoire et remercie le CEGEP de Trois-Rivières pour sa marque de confiance et la chaleureuse collaboration établie. 

br_17_05_19_ivoire

M. Luc Leblanc (au centre) représente le CCNB à titre d’expert dans le secteur des pêches et de l’aquaculture, dans le cadre de cette initiative.