Financement de 42 590 $ pour faire briller les sciences!

17 septembre 2018

BATHURST, 17 septembre 2018 – Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a officiellement annoncé aujourd’hui les résultats du concours pour son Programme Promoscience. Un montant de 42 590$ a été accordé au CCNB pour développer, en partenariat avec le District scolaire francophone Nord-Est (DSFNE), des activités pratiques et interactives en sciences qui serviront aux enseignants de sciences de la 9e année. 

« Le but de ce programme est d’aider les enseignants de 9e année à rendre les sciences plus pratiques et interactives. Nous voulons développer et améliorer du matériel de façon à favoriser l’utilisation du processus d’enquête par les élèves », a expliqué Micheline Sirois, agente de développement en innovations pédagogiques et coordonnatrice du comité d'éthique de la recherche avec des êtres humains au CCNB. 

Le programme « Vivre et voir les sciences autrement » a débuté en janvier 2018 et il prendra fin en décembre de la même année. Dans le cadre de ce programme, le CCNB élabore des activités en lien avec les quatre thèmes du programme de sciences de 9e année du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick (MEDPENB) soit la reproduction, les atomes et les éléments, l’électricité et l’astronomie. Ces activités visent à renforcer l’utilisation de la démarche scientifique des élèves lors de leur apprentissage des sciences et à stimuler leurs intérêts pour les sciences et les professions en lien avec celles-ci. 

« Ce programme permettra aux élèves de faire des apprentissages en sciences en étant en action, de faire des liens avec des enjeux réels et d’en reconnaitre son importance. L’enquête en sciences est le moyen à privilégier pour l’enseignement et l’apprentissage des sciences. Les enseignants et les enseignantes auront accès à du matériel qui leur permettra d’accompagner les élèves dans leur construction des savoirs scientifiques.», a expliqué Julie Lévesque, agente pédagogique au DSFNE. 

Les activités développées dans le cadre de ce programme accordent une attention particulière à quatre groupes sous-représentés dans le domaine des sciences, soit les filles, les autochtones, les minorités visibles et les personnes handicapées. Les activités cherchent à démontrer que tout le monde a sa place dans le domaine des sciences et fait valoir des exemples concrets en ce sens. 

« Tous les programmes du CCNB qui utilisent des sciences ne sont pas remplis. Ce nouveau projet nous permet de faire le pont entre les sciences, la formation et le marché du travail. Comme les enseignants sont les meilleurs vendeurs de leur programme, certains enseignants collaborent au projet. C’est très positif pour le CCNB et le DSFNE », a indiqué Mme Sirois.  

Par l’entremise du CCNB, le projet bénéficie d’une coordonnatrice de projet, d’un agent de conception d'activités interactives en sciences et de l’appui ponctuel d’enseignants et d’autres ressources humaines du CCNB au besoin.  Quant au DSFNE, il apporte un soutien important au projet par le biais de son agente pédagogique en sciences, d’une mentore en sciences et de deux enseignantes de 9e année. Enfin, le MEDPENB a offert son appui au projet en cours de route en acceptant de siéger au comité de gestion du projet.  

-30- 

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca