Le CCNB, c’est une affaire de famille chez les LeBlanc!

19 octobre 2017

DIEPPE, 19 octobre 2017 – Détenant quatre diplômes et un emploi au CCNB – Campus de Dieppe, on peut dire que la famille LeBlanc de Moncton aime beaucoup le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick. Paul est enseignant en Briquetage-maçonnage depuis 2006, tandis que ses fils, René et Luc, détiennent un total de quatre diplômes.

 

« J’ai toujours aimé le CCNB. Nous avons un bon groupe d’enseignants dans notre département et l’atmosphère est agréable », a commenté Paul.

 

La famille aime bien taquiner René qui a «un baccalauréat au collège » au dire de son frère Luc. René a obtenu des diplômes en Gestion de la petite et moyenne entreprise (2010), Techniques correctionnelles (2013) et Briquetage-maçonnage (2014).

 

« Mes amis aiment aussi me taquiner à propos de cela, a indiqué René, 26 ans. Je ne savais pas ce que je voulais faire et tous les cours qui m’intéressaient étaient offerts au CCNB. J’ai beaucoup aimé la vie étudiante au CCNB », a signalé celui qui travaille aujourd’hui comme maçon.

 

Un jour, René aura peut-être l’occasion d’utiliser ses trois diplômes en même temps.

 

« Il pourrait démarrer une entreprise de sécurité sur un chantier de construction! » a lancé Luc en rigolant.

 

Pour sa part, Luc a décroché son diplôme en Administration des affaires – marketing en juin 2017.

 

« Le CCNB, c’est un peu comme un deuxième chez-nous. En grandissant, je suis souvent venu ici (Campus de Dieppe) avec mon père. Je suis aussi venu aider mon frère qui participait à des campagnes de financement pour venir en aide aux Haïtiens. L’atmosphère est agréable au CCNB et il y a beaucoup de visages familiers », a fait savoir le jeune homme de 23 ans.  

 

Luc a fait son entrée au CCNB en 2012, mais après un semestre, il a décidé de se diriger vers le marché du travail.

 

« J’ai été travailler en management pendant deux ans. J’ai réalisé que sans éducation et sans expérience, ce n’était pas évident. Je suis revenu au CCNB par la suite. Le programme de marketing est vraiment intense, mais j’étais prêt à relever le défi », a assuré celui qui vient de démarrer une petite entreprise de marketing avec une ancienne collègue de classe.

 

Le paternel est évidemment heureux que ses fils aient choisi le CCNB.

 

« Avec ses trois diplômes en main, René ne sera jamais dans la rue. À un moment donné, s’il abandonne le domaine de la construction, il pourra se tourner vers d’autres domaines. Quant à Luc, je suis fier qu’il ait trouvé un domaine qui l’intéressait », a indiqué Paul.  

 

La directrice du CCNB – Campus de Dieppe, Pauline Duguay, est heureuse que le CCNB ait réussi à attirer trois membres de cette famille.

 

« Ce n’est pas souvent que nous voyons quatre diplômes dans une seule famille. Les frères LeBlanc ont fait un passage remarqué au CCNB. René a toujours été très actif dans la vie étudiante et Luc a notamment effectué un semestre d’études et son stage de fin d’études en Finlande. Leur père Paul est un excellent enseignant depuis plus de 10 ans. Merci d’avoir choisi le CCNB! » a dit la directrice.

 

br_19_10_17_les_leblanc 

 

Paul LeBlanc (centre) est enseignant au CCNB. Ses deux fils, Luc et René, détiennent quatre diplômes du CCNB – Campus de Dieppe.

 

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca