Daniel Gallant, tout un ambassadeur des programmes transférables!

20 novembre 2018

DIEPPE, 20 novembre 2018 – Les programmes transférables du CCNB, également nommés 2 + 2, sont peu connus, mais ils ne pourraient pas avoir un meilleur ambassadeur que Daniel Gallant. 

Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires, le jeune homme de Scoudouc a travaillé une dizaine d’années dans les centres d’appel avant de faire son entrée en Administration des affaires au CCNB – Campus de Dieppe à l’âge de 26 ans. 

« Je me sentais un peu vieux et je pensais que j’avais attendu trop longtemps avant de faire mon retour aux études. Je vois maintenant que ma maturité et mon expérience de vie m’ont permis d’accomplir beaucoup de choses pendant mes deux années au CCNB », a confié le récipiendaire du Prix de la direction à la collation des diplômes du CCNB – Campus de Dieppe en juin 2016.  

Après avoir obtenu son diplôme collégial, Daniel Gallant a directement accédé à la troisième année du baccalauréat en comptabilité de l’Université de Moncton grâce à l’une des nombreuses ententes de collaboration signées entre le CCNB et l’U de M. En résumé, après avoir étudié deux ans au CCNB, un finissant peut décrocher un baccalauréat en étudiant deux ans supplémentaires sur les bancs universitaires. Le CCNB a actuellement 14 ententes de la sorte. 

« J’ai fait mon entrée au CCNB en Gestion de la petite et moyenne entreprise. J’étais un peu sceptique dans mes habiletés d’apprentissage, mais après le premier semestre, j’ai vu que mes notes étaient excellentes et j’ai développé une passion pour la comptabilité, donc je me suis fait transférer dans ce programme. J’ai alors décidé d’aller jusqu’au bout et de viser un baccalauréat après mes études collégiales », a-t-il raconté. 

La transition entre le CCNB et l’U de M s’est bien déroulée pour Daniel Gallant. 

« Dans tout nouvel environnement, il y a une période d’ajustement, mais je me suis immédiatement entouré d’anciens collègues du CCNB qui ont choisi le même cheminement. Les ententes transférables demeurent plutôt inconnues, mais nous sommes quand même plusieurs anciens du CCNB qui étudient présentement à l’U de M. La formation du CCNB m’a aidé sur le plan pratique de ma concentration et ainsi, j’ai bien compris la théorie avancée de mon domaine d’études », a-t-il raconté. 

M. Gallant n’a pas pris de temps à se démarquer au sein de la communauté universitaire, lui qui a été président et vice-président de quelques comités. Cette année, il est le vice-président des finances pour le banquet de sa faculté et il est aussi membre de la délégation des Jeux du Commerce qui auront lieu au Québec en janvier 2019. 

« J’ai très rapidement gagné ma place et le respect de mes collègues et du corps professoral. Je n’ai pas fait un retour aux études à 30 ans pour seulement donner mon 50%. J’ai tout mis sur la table! Si mon histoire peut inspirer d’autres gens, l’un de mes buts dans la vie se réalisera », a-t-il conclu. 

br_20_11_18_daniel_gallant 

Daniel Gallant est un diplômé du CCNB qui étudie à l’Université de Moncton grâce à un programme transférable.

 

-30-

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca