Le CCNB appuie la formation professionnelle en Guinée

23 avril 2018

BATHURST, le 23 avril 2018 – Très présent sur le continent africain, le CCNB est maintenant actif en Guinée, plus précisément à Conakry. Cette initiative découle de la poursuite de la collaboration entre le CCNB et l’Institut de la Francophonie pour l’Éducation et la Formation (IFEF) de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

 

Grâce à son approche pragmatique et à son expertise en matière de formation orientée sur le développement des compétences recherchées par le milieu du travail, le CCNB est un atout dans le contexte de cette nouvelle initiative.

 

L’intervention du CCNB à Conakry a officiellement débuté en avril 2018 avec un atelier qui a convié 25 participants guinéens ainsi qu’une dizaine de professionnels du secteur de la mécanique automobile. Le but de cet atelier était de créer les ponts nécessaires entre le secteur privé et le Ministère en charge de la formation professionnelle afin de compléter une Analyse de la situation de travail (AST) pour la profession de mécanicien automobile. Cette activité a notamment permis de concevoir une version préliminaire du référentiel métier ainsi que de familiariser les participants à la méthodologie de l’ingénierie de formation en Approche par les compétences (APC).

 

L’intervention du CCNB en Guinée se poursuivra cette année avec quatre autres ateliers portant sur le développement du programme de formation. Au total, le CCNB passera au moins 10 semaines dans ce nouveau pays d’intervention africain.

 

La PDG du CCNB, Liane Roy, est très heureuse de ce nouveau mandat confié par l’IFEF-OIF, soit le quatrième en six ans.

 

« La satisfaction exprimée par l’OIF envers le CCNB depuis 2012 se traduit par ce nouveau geste de confiance, c’est-à-dire un nouveau mandat nous est confié, et ce, dans un nouveau pays d’intervention francophone. Le CCNB est très honoré de cette reconnaissance et compte mettre à contribution son expertise en faveur du développement de l’éducation et de la jeunesse guinéenne. De plus, ce travail aide à positionner le Nouveau-Brunswick dans le cadre des activités du prochain Sommet de la Francophonie qui aura lieu en Arménie en 2018 à titre d’acteur de choix sur la scène de la formation professionnelle et technique », a fièrement dit la PDG.

 

 br_23_04_18_nouvelles_internationales

 

Le groupe des participants guinéens en compagnie de Sonia Michaud (extrême gauche), animatrice de l’atelier.

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca