Le chef Tesson revient de Madagascar

24 mai 2017

BATHURST, le 24 mai 2017 – Le chef Stéphane Tesson vient de terminer une deuxième mission à Madagascar. L’enseignant du CCNB – Campus d’Edmundston s’est déplacé dans l’Océan Indien afin d’appuyer l’Institut National de Tourisme et d’Hôtellerie (INTH) dans sa volonté de réinstaurer une formation d’art culinaire. Après avoir fait une analyse des programmes offerts à l’INTH, le chef Tesson a émis ses recommandations basées sur son expertise et son expérience au CCNB.

 

En parallèle, le chef Tesson devait aussi amorcer une réflexion afin de déterminer si les étudiants de l’INTH pouvaient directement faire leur entrée en deuxième année du programme Art culinaire qui est offert au CCNB – Campus d’Edmundston. Il s’agissait d’une première réflexion afin d’orienter la suite des échanges entre le CCNB et l’INTH, et ce, en fonction des observations réalisées par le chef Tesson.

 

Le chef Tesson en était à sa deuxième mission à Madagascar, lui qui avait mis les pieds dans ce pays en novembre 2016 préalablement au Sommet de la Francophonie afin de livrer une formation en hygiène, salubrité et traçabilité alimentaire.

 

« Au-delà des activités du travail et des tâches à réaliser lors d’une mission, les plus importants apprentissages se font sur le plan culturel. Au cours de mes deux missions, j’ai développé une relation avec des chefs qui font le même travail que moi. J’ai enrichi ma connaissance de leur environnement et je comprends mieux leurs réalités », a fait savoir le chef Tesson.

 

La plus récente mission du chef Tesson s’est conclue par la création d’un cocktail aux saveurs acadiennes et malgaches, préparé par le chef du CCNB et les étudiants de l’INTH. 

 

Toutes ces activités découlent d’une entente de collaboration qui a été signée entre le CCNB et l’INTH en septembre 2015.

 

La PDG du CCNB, Mme Roy, reconnaît l’importance de cette initiative menée par le CCNB, et ce, dans un pays où le secteur du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration est névralgique.

 

«Le travail réalisé par le chef Tesson est un exemple concret d’internationalisation, car un partage d’expertise est valorisé entre des enseignants et des relations sont nouées. Malgré les distances, les échanges se poursuivent, les apports du chef Tesson à Madagascar laissent des traces et les acquis de ses missions sont réinvestis au CCNB. C’est par l’entremise de telles initiatives que le CCNB réalise son mandat d’être une institution ouverte sur le monde. » 

 

br_24_05_17_chef_tesson 

 

Le chef Stéphane Tesson, qui est enseignant au CCNB – Campus d’Edmundston, vient de terminer une deuxième mission à Madagascar.

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca