Olympiades en Russie : expérience inoubliable pour Joey St-Amand!

28 octobre 2019

BATHURST, le 28 octobre 2019 – Joey St-Amand n’est pas sur la veille d’oublier son séjour en Russie. L’enseignant du CCNB a fait partie de la délégation qui a représenté le Canada aux 45e Olympiades mondiales des métiers et des technologies qui ont été présentées du 22 au 27 août à Kazan en Russie. Cette compétition internationale regroupait plus de 1 300 jeunes provenant de plus de 70 pays. 

« Sans exagérer, aux cérémonies d’ouverture et de fermeture, je pensais que nous étions aux Jeux Olympiques. C’était même meilleur que la mi-temps du Super Bowl. C’était vraiment impressionnant. Les Russes ont vraiment mis le paquet. Même Vladimir Poutine était présent pour livrer un discours », a raconté M. St-Amand qui est originaire de la communauté rurale de Saint-André, située dans le comté de Madawaska. 

Normalement, le processus de sélection pour faire partie de la délégation canadienne est long. C’est grâce à un désistement de dernière minute que M. St-Amand, un bénévole bien connu sur la scène nationale de Compétences Canada, a reçu une invitation pour occuper le poste d’interprète de Jack Dupuis, le compétiteur canadien dans la discipline de Mécanique d’équipement lourd. 

« Bien sûr que je ne parle pas le russe, mais toute la documentation des compétitions était en anglais, ce qui est la pratique aux compétions mondiales. Jack, qui est originaire de la région de Québec, ne parle pas beaucoup la langue anglaise, mais il comprend assez pour se débrouiller. Reste que tous les compétiteurs doivent partir sur le même pied d’égalité, donc plusieurs participants utilisent des interprètes », a expliqué le diplômé du CCNB qui a décroché sa certification Sceau rouge en 2003. 

L’enseignant de Bathurst s’est dit emballé par son expérience à tous les niveaux; touristique, professionnel et pédagogique. 

« En Russie, j’ai réalisé que peu importe la scène, que ce soit internationale, nationale ou provinciale, on enseigne la même chose à Bathurst, car la base reste la base, a souligné M. St-Amand. Souvent, quand on pense à la mécanique, on pense à un mécanicien trempé d’huile et de graisse de la tête aux pieds. La mécanique, c’est très technique et il est très important de suivre les procédures indiquées dans les manuels techniques et de réparations. La compréhension de lecture est très importante dans ce métier, car il faut bien interpréter ce que l’on lit pour ensuite appliquer nos connaissances et les neuf compétences essentielles de « Skills » pour arriver au produit final. Au niveau mondial, il était très plaisant de voir en action les plus grands des apprentis de différentes nationalités. » 

L’enseignant du programme Mécanique d’équipement lourd du CCNB fait bénévolement partie du comité national de Compétences Canada depuis cinq ans. Son objectif principal : valoriser les métiers, incluant sa profession.  

« Malheureusement, encore de nos jours, les métiers sont mal vus et c’est difficile de changer la perception des gens. Je suis conscient que ça prend des docteurs, des avocats et des comptables, etc., mais il faut également valoriser les métiers. Il y a présentement une pénurie de main-d’œuvre dans plusieurs domaines et il faut que ça change », a soulevé celui qui a joué un rôle important dans l’organisation de la Course Xtreme CCNB à Bathurst. 

En avril 2020, le CCNB – Campus de Bathurst sera hôte de la compétition provinciale de Compétences Canada. M. St-Amand sera évidemment de la partie. Les prochaines Olympiades canadiennes des métiers et des technologies se tiendront à Vancouver en Colombie-Britannique en mai de la même année.  

br_28_10_19_joey_st-amand

Enseignant au CCNB – Campus de Bathurst, Joey St-Amand a fait partie de la délégation qui a représenté le Canada aux 45e Olympiades mondiales des métiers et des technologies qui ont été présentées du 22 au 27 août à Kazan en Russie.  

-30-  

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca