Les gouvernements fédéral et provincial appuient les initiatives du CCNB

29 novembre 2013

canada_new_brunswick

 

BATHURST (Nouveau-Brunswick) – 29 novembre 2013 – Les gouvernements fédéral et provincial investissent plus de 2,6 millions de dollars dans le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) Bathurst pour deux projets, notamment l’établissement du Centre des Technologies en Soudure du Canada atlantique (CTSCA).

 

Les fonds ont été annoncés par l’honorable Rob Moore, ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique), et l’honorable Paul Robichaud, vice-premier ministre, ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la Société de développement régional.

 

« Notre gouvernement est heureux d’investir dans l’établissement du Centre des Technologies en Soudure du Canada atlantique au campus du CCNB à Bathurst. C’est grâce aux progrès des technologies de la soudure et de l’assemblage que le secteur manufacturier de l’Atlantique pourra accroître sa compétitivité et se tailler une place au sein des chaînes d’approvisionnement mondiales, a affirmé le ministre Moore. Les fonds annoncés aujourd’hui aideront également le secteur des produits du bois à valeur ajoutée à demeurer compétitif et profitable. Notre gouvernement est conscient que l’adoption rapide de la technologie, les améliorations à la productivité et le fait de rester informés sur les marchés sont d’une importance vitale à la compétitivité à long terme de cet importants secteur.»

 

« Se concentrer sur les secteurs  prioritaires identifiés dans la stratégie de développement économique de notre gouvernement, tels que le bois à valeur ajoutée et la fabrication industrielle, où la technologie du soudage est un métier important, ainsi que sur la protection et la création d’emplois sont les points de mire de notre gouvernement, » a dit Robichaud. «Notre gouvernement croit fermement que notre province se trouve dans une position idéale pour adopter une approche de développement économique fondée sur l’innovation afin de rebâtir le Nouveau-Brunswick et nous continuons à travailler avec toutes les collectivités et les régions du Nouveau-Brunswick pour que notre province profite pleinement des possibilités économiques majeures, tout en assurant un développement responsable des ressources.»

 

Grâce à des partenariats avec de grands fabricants d’équipements de soudure, le CTSCA mettra en valeur et présentera des systèmes innovateurs de soudure aux entreprises locales, offrira de la formation sur les équipements les plus modernes et mettra sur pied des projets de recherche appliquée pour adapter ou adopter de nouvelles technologies. En partenariat avec le College of the North Atlantic, le Nova Scotia Community College, le Holland College et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, les services du CTSCA seront disponibles aux entreprises partout au Canada atlantique.

 

Le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), contribue à hauteur de 1 200 016 $ à l’établissement du CTSCA grâce au Fonds des collectivités innovatrices (FCI), et le gouvernement du Nouveau-Brunswick y investit 500 000 $.

 

Le deuxième projet appuie le CCNB en retenant les services et l’expertise de FPInnovations Inc. (FPI), une des entreprises à la fine pointe des innovations scientifiques au monde dans le secteur de la foresterie. Dans le cadre de ce projet, deux conseillers industriels seront disponibles à temps plein partout dans la province pendant deux ans et feront appel au réseau national de conseillers industriels, chercheurs et spécialistes des technologies et de la mise en marché de FPI. Ces conseillers industriels faciliteront le transfert du savoir au secteur des produits du bois à valeur ajoutée en déterminant les possibilités d’adoption des nouvelles technologies et de développement du marché.

 

Représentant plus de 200 entreprises et au-delà de 1,5 milliard de dollars en exportations, le secteur des produits du bois à valeur ajoutée demeure un important secteur de l’économie du Nouveau-Brunswick. Le gouvernement du Canada, par le truchement de l’APECA, investit 503 500 $ dans le projet, et le gouvernement du Nouveau-Brunswick y accorde 400 000 $.

 

« Ces investissements permettront au CCNB de jouer un rôle accru en matière de développement économique auprès de nos PME et organismes de développement économique, tout en donnant à nos étudiants une formation qui répond aux nouvelles demandes du marché du travail, affirme la présidente – directrice générale du CCNB, Mme Liane Roy. De plus, notre équipe active en recherches et services industriels sera en mesure de contribuer au développement et à l’intégration de nouvelles technologies afin que le Nouveau-Brunswick devienne un chef de file dans les domaines de la soudure et du bois ouvré ».

 

Le CCNB est un établissement d’enseignement de première classe. Il comprend cinq campus situé à Bathurst, Campbellton, Dieppe, Edmundston et la Péninsule acadienne. Chaque campus offre des services éducatifs et de la formation de haute qualité et il croit en l’importance d’une main-d’œuvre compétente et qualifiée qui s’adapte aux demandes professionnelles en évolution.

 

Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes de l'APECA, consultez le site Web à l’adresse http//www.acoa-apeca.gc.ca.

 

  -30-

 

INFORMATION

Kelsie Corey, Conseillère en communications, Cabinet du ministre d’État, Agence de promotion économique du Canada atlantique, 613-941-7241

 

Paul CJ LeBlanc, Agent principal des communications, Bureau de l’APECA au Nouveau-Brunswick, 506-452-3310    

                            

Sheila Lagacé, Agente des communications, Développement économique, 506-453-5949

 

Mandy Poitras, Agente des communications, Collège communautaire du Nouveau-Brunswick, 506-735-2511