Le CCNB signe une entente de délocalisation de programmes en TIC avec l’Île Maurice

31 mai 2017

BATHURST, le 31 mai 2017 – La famille du CCNB continue de grandir en sol africain, où l’institution postsecondaire canadienne continue de développer des partenariats. Tout récemment, le CCNB a signé une entente-cadre de partenariat avec Polytechnics Mauritius Ltd (PML), une école polytechnique de l’Île Maurice.

 

Polytechnics Mauritius Ltd est une nouvelle institution d’enseignement technique et technologique supérieure que l’Île Maurice est en train de créer. Elle compte trois campus spécialisés situés à Montagne Blanche (tourisme et l'hôtellerie), Pamplemousse (soins infirmiers) et Réduit (TIC). Les autorités mauriciennes ont sollicité le CCNB pour les aider à ouvrir le campus de Réduit. Pour ce faire, ils ont souhaité que le CCNB y délocalise certains de ses programmes en TIC, ce qui positionnera PML comme une voie alternative bien définie et intéressante pour travailler à l’Île Maurice. 

 

Le jeudi 18 mai, au ministère de l’Éducation et des Ressources humaines, de l’Éducation tertiaire et de la Recherche scientifique, à Phoenix (Île Maurice), s’est tenue la cérémonie de signature de l’entente-cadre entre PML, représentée par le président de son conseil d’administration, le professeur Theeshan Bahorun, et le CCNB, représenté par Efia R. Assignon, Ph.D., en présence de la ministre de l’Education, Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun.

 

Au terme de la cérémonie, dans son allocution, Mme Dookun-Luchoomun a souligné que l'un des principaux projets du gouvernement mauricien est le développement de la polytechnique pour l'avancement du pays. L'objectif principal de la polytechnique à l’Île Maurice, a-t-elle dit, sera de produire des diplômés de haut niveau, immédiatement opérationnels pour pousser le développement du pays vers une économie axée sur les connaissances et les compétences. L'industrie, a-t-elle poursuivi, se plaint souvent que les diplômés ne rencontrent pas leurs exigences ; PML, en collaboration avec le CCNB et le secteur privé, proposera de nouveaux cours adaptés avec des formations techniques de haut niveau axées sur les besoins de l'industrie et du pays en général en matière de main-d'œuvre.

 

Pour sa part, le Dr Efia Assignon, conseiller en développement international au CCNB, a souligné que ce partenariat permettra aux étudiants mauriciens d’acquérir des compétences et des habiletés de calibre international. Il a appelé le secteur privé à collaborer étroitement avec PML et le CCNB pour régler le problème de l’inadéquation dans le domaine des TIC sur le marché du travail mauricien. Il a assuré l’auditoire que les finissants de PML à Réduit recevront des diplômes canadiens du CCNB qui leur permettront de poursuivre leurs études au Canada s’ils le désirent.

 

br_31_05_17_ccnb_maurice

 

De gauche à droite : Mme Leela Devi Dookun-Luchoomun, ministre de l’Éducation et des Ressources humaines, de l’Éducation tertiaire et de la Recherche scientifique de Maurice, le professeur Theeshan Bahorun, président du conseil d’administration de Polytechnics Mauritius Ltd et le Dr Efia Assignon du CCNB.

 

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca