Un succès sur toute la ligne!

20 juin 2013

BATHURST, le 20 juin 2013 – Une équipe du CCNB – Campus de Bathurst a effectué une mission humanitaire à Anatoth, un petit village haïtien situé à une heure et demie de route de Port-au-Prince. Mercredi après-midi, le groupe a présenté son bilan devant plus de 50 personnes réunies au Centre de formation de la rue Youghall.

 

Grâce à une initiative du département Bâtiment, Génie et Industriel du CCNB – Campus de Bathurst, cinq étudiants, deux enseignants et un accompagnateur ont séjourné à Haïti du 29 mai au 12 juin. La mission a connu beaucoup de succès.

 

« Nous avons atteint et même dépassé nos objectifs. Le village est désormais doté d’un système de distribution d’eau et nous avons remis en état le système de panneaux solaires. De plus, nous avons construit une maison, qui abritera des enseignants qui s’installeront dans le village; auparavant, ils devaient habiter ensemble ou voyager chaque jour. Nous avons été en mesure de bâtir la maison, car les matériaux étaient déjà sur place. Les étudiants ont vécu une belle expérience et en même temps, ils ont approfondi leurs connaissances », a expliqué Mario Doucet, enseignant en Technologie de l’instrumentation et de l’automatisation au CCNB – Campus de Bathurst.

 

L’équipe du CCNB a surmonté un certain nombre de défis en sol haïtien, notamment le système de tuyauterie du village, qui a donné au groupe un peu de fil à retordre : « Le système était équipé de pièces inappropriées, qui suffisaient pour une pompe à main, mais pas pour une pompe à gaz qui émet des vibrations et entraîne une trop forte pression. À Haïti, l’accès aux magasins est loin d’être aussi rapide qu’au Canada; nous avons dû attendre quelques jours avant de recevoir les bonnes pièces, et il a fallu 10 jours avant de terminer l’installation du système d’eau courante dans le village. Aujourd’hui, il ne reste plus aux responsables qu’à faire analyser l’eau et assurer qu’elle est potable », a poursuivi monsieur Doucet.

 

Les membres du groupe du CCNB n’oublieront pas de sitôt leur séjour en Haïti : « L’expérience a été excellente; nous avons pu goûter à une culture totalement différente et apprécier la chance que nous avons de vivre au Canada. Nous avons surmonté plusieurs défis, mais je referais n’importe quand un tel séjour de travail humanitaire. Je le recommande fortement, car on nous a très bien traités. L’expérience ayant trait à l’énergie renouvelable et à l’instrumentation en Haïti était enrichissante. Nous avons également construit une maison, ce qui ne faisait pas partie du plan initial, mais comme nous y étions pour travailler, nous avons fièrement accepté de participer au projet », a commenté Jesse LeBlanc, 21 ans de Shédiac.

 

L’équipe invite les responsables de d’autres programmes du CCNB à faire comme elle. 

 

« À court terme, le village d’Anatoth a besoin d’une école et d’une chapelle, ce qui serait un beau projet pour les étudiants du programme de Charpenterie. À long terme, le village doit aussi trouver des moyens pour profiter davantage de la terre et de la nature. Les étudiants des programmes de Systèmes d’énergie renouvelable et de Technologie de l’environnement pourraient certainement y apporter leur contribution », a proposé Mario Doucet.

 

Outre Jesse et monsieur Doucet, ont également participé à la mission humanitaire : William Comeau de Tracadie-Sheila, Rémi Godin de Caraquet, Gabriel Gaudet de Memramcook, Mathieu Savoie de Bathurst, John Roussy, enseignant, et Raymond Lanteigne, accompagnateur.

 

Avant son départ pour Haïti, le groupe du CCNB avait amassé 17 000 $ pour financer son voyage. Monsieur Lorio Roy, qui est le président de la Fondation du Collège de Bathurst, a annoncé que son organisme avait contribué la somme de 7 800 $ par le biais de la Bourse de la mobilité étudiante du Fonds André-Boudreau.

 

«Félicitations à toute l’équipe du CCNB! Cette mission fut un véritable succès! Nous encouragerons fortement nos étudiants et nos enseignants à entreprendre des projets concrets comme celui-ci, car ils contribuent largement à l’apprentissage. Le CCNB cherche toujours à faciliter la mobilité étudiante ainsi que les expériences internationales de ce genre », a conclu la présidente-directrice générale du CCNB, madame Liane Roy.

 

 

br_bilan_haïti

 

À l’arrière, de gauche à droite : Mario Doucet (enseignant), Lorio Roy (président de la Fondation du Collège de Bathurst), Liane Roy (PDG), Raymond Lanteigne (accompagnateur), Paolo Fongémie (directeur du CCNB – Campus de Bathurst) et John Roussy (enseignant).  À l’avant, les cinq étudiants : Rémi Godin, Gabriel Gaudet, William Comeau, Mathieu Savoie et Jesse LeBlanc.

 

-30-

 

 

Information ou entrevue :

Bruno Richard, agent de communication, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca.