Partenariat entre l’U de M et le CCNB : Le nouveau baccalauréat appliqué en technologie, information et leadership est lancé

21 novembre 2013

SHIPPAGAN, le 21 novembre 2013 - L’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS), et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB), ont lancé aujourd’hui le nouveau baccalauréat appliqué en technologie, information et leadership (BTIL).  

 

Seul programme du genre en Atlantique, le BTIL jumèle différents programmes de formation collégiale en technologie avec une formation universitaire en leadership. Concrètement, une étudiante ou un étudiant sa formation en technologie au CCNB selon le programme choisi et peut poursuivre sa formation à l’UMCS dans le but d’obtenir son baccalauréat. 

 

Cette combinaison fournit aux étudiantes et étudiants les compétences et les connaissances théoriques et appliquées nécessaires qui leur permettent d’occuper des fonctions de supervision, de coordination ou de chef d’équipe dans leur domaine d’expertise.

 

Au CCNB

 

Les programmes de formation collégiale ciblés par ce nouveau baccalauréat appliqué sont :

 

-technologie de l’ingénierie du bâtiment;

-technologie du génie mécanique;

-technologie de l’instrumentation et de l’automatisation;

-technologie du génie civil –général coop;

-technologie du génie électronique;

-technologie de l’environnement;

-technologie de l’informatique – programmation et analyse;

-programmation et applications mobiles;

-production et animation 3D;

-réseautique et sécurité informatique.

 

À l’UMCS

 

Le programme sera offert soit à temps partiel, par le biais de l’Éducation permanente réseau, ou dans un régime à temps complet au campus de Shippagan.

 

Une étude de marché effectuée en 2010 par la firme Landal auprès de 20 différents employeurs du Nouveau-Brunswick a révélé que ces derniers prévoyaient embaucher à moyen terme au-delà de 200 gestionnaires. Par contre, plusieurs ont mentionné éprouver des difficultés à pourvoir ces postes de supervision, particulièrement dans les domaines spécialisés de la technologie.

 

Le BTIL est une veritable valeur ajoutée contribuant à répondre à la pénurie de main-d’oeuvre qualifiée et à rendre davantage accessible l’education postsecondaire pour les francophones du Nouveau-Brunswick.

 

La vice-rectrice de l’UMCS, Jocelyne Roy Vienneau, se réjouit de l’aboutissement de ce projet : « Ce nouveau baccalauréat appliqué est le fruit d’un projet collaboratif UMCS/CCNB initié en 2009, d’abord par une étude de marché auprès des employeurs, des diplômés du CCNB et des étudiants du CCNB. L’étude de marché ayant été concluante, un comité consultatif, formé de représentantes et représentants des campus du CCNB, de l’industrie et de l’UMCS, a élaboré les grands objectifs de ce programme. Après avoir franchi toutes les étapes d’approbation nécessaires, nous sommes particulièrement fiers du produit final, un programme unique au Nouveau-Brunswick, mais avec un concept (2+2) ayant fait ses preuves ailleurs au Canada ».

 

« Au CCNB, notre objectif est de fournir des formations qui répondent directement aux besoins du marché du travail du Nouveau-Brunswick. Nous sommes fiers que notre collaboration soutenue avec l’Université de Moncton donne de tels résultats, dans un contexte de complémentarité de nos formations postsecondaires respectives, a expliqué Liane Roy, présidente-directrice générale du CCNB. Je remercie mes collègues de l’Université de Moncton pour leur coopération dans la concrétisation du BTIL et j’anticipe la mise sur pied d’autres collaborations aussi fructueuses, des collaborations qui, en bout de ligne, contribuent à l’épanouissement de nos communautés acadiennes et francophones. »

 

- 30 -

 

Sources :

 

Diane Roy-Friolet, Service de l’information, Université de Moncton, campus de Shippagan, 506 336-3400, poste 3405, diane.roy-friolet@umoncton.ca

 

Mandy Poitras, agente de communication, CCNB, 506 735-2511, mandy.poitras@ccnb.ca