L’expertise du CCNB en hygiène, salubrité et traçabilité alimentaire honorée à Madagascar

Disponible en format PDF

24 novembre 2016

Bathurst, le 24 novembre 2016 - Le CCNB a remis une attestation de formation à onze formateurs de l’Institut National de Tourisme et d’Hôtellerie (INTH) de Madagascar afin de souligner la réussite de ces derniers. Ceci fait suite à une formation offerte du 31 octobre au 11 novembre par le Chef Stéphane Tesson, enseignant au programme d’Art culinaire au CCNB - Campus d’Edmundston.

 

Suite à la signature d’une entente de collaboration en septembre 2015, entre l’INTH et le CCNB, une priorisation des activités à réaliser s’est amorcée afin de répondre aux besoins du partenaire malgache en matière de formation et de mise à niveau des compétences. En marge du Sommet de la Francophonie tenu à Madagascar, la priorité fut accordée à l’importance de l’hygiène, de la salubrité et de la traçabilité alimentaire. En raison de l’expertise du CCNB en la matière, il fut donc retenu pour livrer ladite formation, et ce, grâce à l’appui financier du Gouvernement du Nouveau-Brunswick par l’entremise de la Division des Affaires intergouvernementales - Bureau du conseil exécutif.

 

La cérémonie de remise des attestations de formation s’est réalisée en présence de nombreux invités et dignitaires, dont Francine Landry, ministre responsable des relations intergouvernementales, Éric Beaulieu sous-ministre adjoint, Affaires intergouvernementales - Bureau du conseil exécutif, Rolland Ratsiraka, ministre du Tourisme de Madagascar, Liane Roy présidente – directrice générale du CCNB ainsi que Sonia Michaud, directrice de l’International au CCNB.

 

Le secteur du Tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration est un secteur névralgique pour le développement socioéconomique de Madagascar. En conséquence, il s’avère une priorité pour le gouvernement malgache qui souhaite promouvoir sur la scène internationale la richesse et la diversité de sa culture et de ses attraits touristiques. En ce sens, le renforcement des capacités dans le domaine est un incontournable et le CCNB est stratégiquement positionné par l’expertise qu’il possède. L’importance de l’hygiène et de la salubrité alimentaire fut nettement soulignée de même que celle de la formation des acteurs du domaine. En ce sens, l’INTH peut jouer un rôle clé de démultiplication en raison de l’appui reçu par le CCNB.

 

La PDG du CCNB, madame Roy, a réitéré l’importance de partenariat stratégique tel que celui amorcé entre le CCNB et l’INTH. Elle s’est dite satisfaite des résultats atteints dans le cadre de l’initiative de formation récemment réalisée, tout en soulignant le fait que les compétences acquises par les formateurs malgaches devaient maintenant être réinvesties au sein des programmes réguliers et des activités de formation continue de l’institution afin de pérenniser les acquis de la formation du CCNB.

 

Sur la photo, nous pouvons voir au centre le Chef Stéphane Tesson enseignant au programme d’Art culinaire au CCNB - Campus d’Edmundston, en compagnie de deux formateurs et d’étudiants de l’Institut National de Tourisme et d’Hôtellerie (INTH) de Madagascar.

 

Photo Stéphane Tesson Madagascar novembre 2016

 

 

-30-

 

Source : Mandy Poitras, conseillère en communication, CCNB, 506-735-2511, mandy.poitras@ccnb.ca