Le CCNB célèbre le mois de la Francophonie!

Disponible en format PDF

20 mars 2018

BATHURST, 20 mars 2018 – Dans le cadre du mois de la Francophonie, la Semaine de la fierté française (19 au 23 mars) et la Journée internationale de la Francophonie (mardi 20 mars), les campus du CCNB organisent des activités afin de célébrer la langue française.

 

À Bathurst, la 12e édition du Festival des mots a été lancée hier lundi. Ce festival, qui s'étend sur trois semaines, met en vedette des activités variées où les mots écrits, lus, inventés ou chantés sont à l'honneur.

 

À Campbellton, la pièce de théâtre « Les Belles-Sœurs » de Michel Tremblay sera présentée par les membres du personnel le 28 mars à 19h à la Polyvalente Roland-Pépin. Le coût d’entrée est 5 $ et les profits seront remis à l’Arbre de l’espoir. Les activités Les mots en lumière (pour les étudiants) et Jouez avec les mots (pour les membres du personnel) auront respectivement lieu les 22 et 23 mars.

 

À Dieppe, où on vient tout juste de célébrer la soirée multiculturelle, le Campus, en collaboration avec l’Alliance française de Moncton, a organisé l’activité Dis-moi dix mots… en Acadie. Dix mots sont choisis chaque année par des partenaires membres de l’Organisation internationale de la francophonie. Les participants doivent utiliser un ou plusieurs mots pour créer un texte, un dessin, une vidéo, un poème, une chanson ou une peinture.

 

À Edmundston, les étudiants sont encouragés à participer à deux concours, soit un de poésie et un autre de photographie. Les thèmes sont respectivement Ma francophonie c’est… et Ma fierté française vient de…

 

Dans la Péninsule acadienne, un point de presse prévu jeudi dévoilera les détails du prochain gala de CCNB sur scène qui est le concours musical et événement artistique par excellence du CCNB.   

  

« Le CCNB est une institution postsecondaire francophone qui est située dans les communautés acadiennes et francophones du Nouveau-Brunswick et nous sommes fiers de faire partie de la francophonie canadienne et internationale », a confirmé la PDG du CCNB, Liane Roy.

 

Le CCNB permet non seulement à la population néo-brunswickoise de faire des études postsecondaires en français au Nouveau-Brunswick, mais il ouvre ses portes aux étudiants des autres provinces et de la francophonie mondiale.

 

Il y a près de 250 étudiants internationaux au CCNB et plus de 80 % proviennent d’une vingtaine d’États et membres de la Francophonie.


 « Le dialogue des cultures est riche et un atout dans la formation des gens prêts à travailler ici dans nos entreprises du Nouveau-Brunswick et partout dans le monde », a assuré Mme Roy. 

 

Sur le plan de la coopération internationale, le CCNB a été actif dans plus de 10 pays de la Francophonie au cours des 10 dernières années grâce à la participation de la province du Nouveau-Brunswick à la Francophonie. Le CCNB offre même des programmes délocalisés dans le secteur de la Technologie de l’information et de la communication au Cameroun depuis plus de 10 ans.

 

Pour revenir aux étudiants du CCNB, ils sont plus d’une dizaine à chaque année à effectuer des stages de fin d’études dans des pays de la Francophonie dont la France, la Belgique et la Suisse grâce aux ententes interinstitutionnelles avec plusieurs établissements.

 

Bon mois de la Francophonie!

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Mandy Poitras, conseillère en communications, CCNB, 506-740-6396 ou mandy.poitras@ccnb.ca