Soins infirmiers auxiliaires

Profil d'admission

Profil F

80 semaines de formation, incluant des stages en établissement de soins de longue durée, en milieu hospitalier sur les unités de soins aigus, palliatifs, pédiatriques, de périnatalité, psychiatriques ainsi qu’en milieu communautaire.

Edmundston

débute le 6 septembre 2022.

Bathurst

Ce programme est offert aux années impaires au campus de Bathurst. La prochaine cohorte débutera le 5 septembre 2023.

Dieppe

débute le 6 septembre 2022.

Péninsule acadienne

Débute le 6 septembre 2022 au campus de Shippagan. Veuillez noter que ce programme est offert aux années paires, la prochaine cohorte débutera donc le 3 septembre 2024.

Campbellton

Ce programme est offert aux années impaires au campus de Campbellton. La prochaine cohorte débutera donc le 5 septembre 2023.

Le programme Soins infirmiers auxiliaires vise à préparer l'étudiant à prodiguer des soins infirmiers de qualité à des clients atteints d’affections chroniques et aiguës ou en période de convalescence. L’étudiant pourra développer les aptitudes et les compétences requises pour offrir des soins infirmiers holistiques visant à favoriser la santé globale, et ce, dans le respect des principes éthiques, déontologiques et juridiques selon son champ de pratique. Il pourra exercer son rôle au sein d’une équipe soignante interdisciplinaire en appliquant les principes d’une pratique collaborative.

Ça t'intéresse?

Emplois visés:

  • Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires 32101

Renseignements additionnels

  • Ce programme pourrait intéresser la personne qui :
    • est concernée par le bien-être et la santé des gens
    • jouit d'une bonne santé globale
    • aime relever les défis
    • apprécie le travail d'équipe et de collaboration
    • se soucie d'un travail bien fait
    • a un intérêt pour les sciences de la santé
    • possède un sens des responsabilités
  • L’étudiant inscrit à ce programme aura à composer avec les réalités de la profession :
    • Adopter un comportement professionnel
    • Composer avec un horaire de travail irrégulier, comprenant des relais pendant le jour, la nuit, les fins de semaine et les jours fériés
    • Faire preuve d’initiative et d’organisation
    • Communiquer efficacement à l’oral et à l’écrit
    • Faire preuve de dextérité manuelle
    • Démontrer une attitude empathique et un contrôle de ses émotions dans des circonstances parfois difficiles des points de vue psychologique et émotionnel
    • Composer efficacement avec le stress
  • L’étudiant pourrait devoir se déplacer dans une région autre que celle du campus offrant le programme ou de sa résidence permanente pour faire ses stages. Ses déplacements et les frais connexes sont sa responsabilité. Il pourrait également avoir à se conformer à un horaire de travail irrégulier. De plus, certains milieux de stage peuvent exiger des compétences en anglais.
  • Selon les exigences de l’Association des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés du Nouveau-Brunswick (AIAANB), l’étudiant doit fournir, dès le début du programme, une copie de l’acte de sa naissance et autres documents relatifs au changement de nom ainsi que son relevé de notes du secondaire ou l'équivalent.
  • Toujours selon les exigences de l’AIAANB, l’étudiant doit soumettre à au moins deux reprises (soit avant le début du premier stage et avant l’examen d’immatriculation), un rapport de vérification de son dossier judiciaire. Certains milieux de stage pourraient également exiger une vérification du dossier judiciaire de l’étudiant. L’étudiant doit placer, à ses frais, les demandes de vérification judiciaire auprès de la force policière locale par l’entremise du Centre d’information de la police canadienne (CIPC). L’étudiant pourrait ne pas être admissible au milieu de stage selon la teneur de son dossier judiciaire.
  • L’étudiant doit présenter son dossier d’immunisation, conformément aux directives du formulaire médical standard du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick et aux exigences particulières du milieu de stage.
    • L’état de santé d’un étudiant pourrait l’empêcher de participer à certaines activités éducatives et compromettre l'obtention de son diplôme.
    • L’étudiant est responsable des frais de son dossier d'immunisation.
  • La personne qui souffre d’allergies pourrait éprouver des difficultés dans certains cours du programme. De plus, certains types d’allergies pourraient limiter l’accès à des emplois dans ce domaine.

IMPORTANT : Le CCNB se réserve le droit, en toute temps, de modifier ou d'annuler tout programme de formation ou d'apporter des modifications au lieu, au mode d'enseignement ou aux droit de scolarité afférents à un programme.