La famille Arseneau vise l’autosuffisance

1 mars 2021

BATHURST- le 1er mars 2021 – Frédérik Arseneau est un diplômé en Électricité du CCNB – Campus de Bathurst qui enseigne ce programme à distance aux étudiants du CCNB – Campus de Dieppe. Il a travaillé dans le domaine de la construction résidentielle et commerciale ainsi que dans la maintenance industrielle avant de devenir enseignant.  

Récemment, Frédérik a fait les manchettes en compagnie de sa conjointe Josée et de leurs deux enfants. La famille Arseneau vise l’autosuffisance, un mode de vie qui a gagné en popularité depuis le début de la pandémie. En 2018, ils ont construit une maison et une grange à Tremblay, non loin de Petit-Rocher.  

« On voulait des animaux, car on veut savoir d’où provient notre nourriture. On ne veut pas de produits chimiques », a raconté le jeune homme de 32 ans.  

À chaque année, la famille Arseneau ajoute des enclos, des bâtiments et elle agrandit ses jardins. Sur la Ferme à Fred, on retrouve des poules, des coqs, des dindes, des chèvres, un mouton, des chats, un poney, un lapin et un alpaga. La construction d’une serre est le prochain projet sur la liste.   

« On vient de récolter notre premier composte, a fièrement dit Frédérik. Si tu achètes une ferme déjà établie, c’est un peu moins de travail. De notre côté, on doit choisir nos étapes. Bientôt, nous allons planter une quarantaine d’arbres fruitiers. » 

Depuis le début de la pandémie, les périodes de confinement n’ont pas été faciles pour le commun des mortels, mais elles sont presque passées inaperçues chez les Arseneau.  

« Nous n’avons aucunement été dérangés par le confinement, a assuré Frédérik. À chaque année, on voit une grosse différence sur nos factures d’épicerie. Il nous reste quand même du chemin à faire pour devenir autosuffisants. » 

Parmi les autres projets futurs, la famille Arseneau souhaite fabriquer des savons avec du lait de chèvre.  

« Je n’ai pas toujours été passionné par l’agriculture, mais l’une de mes cousines avaient de grands jardins et plusieurs animaux. En grandissant, j’aimais toujours aller m’amuser à cet endroit », a-t-il indiqué.  

Vous pouvez suivre la Ferme à Fred sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/lafermeafred  

br_01_03_21_ferme_a_ferme 

La famille Arseneau vise l’autosuffisance. De gauche à droite : Kaylie, Josée, Frédérik et Crystal.  

-30-  

Infos et demandes d’entrevues :

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca