Mélanie Migneault, lauréate de la bourse CNFS – volet CCNB 2020

12 juin 2020

DIEPPE, le 12 juin 2020 – Étudiante de 3e année en Thérapie respiratoire, Mélanie Migneault d’Edmundston est la lauréate du Prix du CNFS – Volet CCNB 2020. La jeune femme de 22 ans est présentement en stage au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton. 

« J’étais très contente et à la fois reconnaissante d’apprendre que j’étais récipiendaire de cette distinction », a fièrement dit Mélanie. 

Cette année, la bourse est passée de 1 500$ à 2 000$, car les 13 récipiendaires n’effectueront pas de voyage dans la capitale nationale. 

« Je suis un petit peu déçue, car j’aurais vraiment aimé aller à Ottawa afin de participer à la cérémonie de remise de prix ainsi qu’à des formations en leadership et faire de nouvelles connaissances de jeunes francophones provenant de partout au Canada », a indiqué celle qui obtiendra bientôt son diplôme du CCNB. 

Le Prix du CNFS, autrefois appelé Bourse nationale d’excellence, reconnait le leadership en offre active des étudiantes et des étudiants inscrits dans un programme de formation postsecondaire en santé soutenu par le Consortium national de formation en santé (CNFS). 

« Mélanie a démontré son intérêt envers la profession de thérapeute respiratoire tout au long de sa formation, en maintenant un professionnalisme remarquable. Elle est très appréciée de ses précepteurs en stage clinique. Elle possède tout pour devenir une professionnelle de la santé engagée dans sa communauté et pour offrir des services de qualité en français dans sa région », a assuré Martine Thériault, une de ses enseignantes. 

Mélanie Migneault détient un diplôme préparatoire en sciences de la santé (D.S.S.), elle qui voulait auparavant devenir dentiste. 

« Il y a quelques années, j’ai fait une journée d’orientation à l’Hôpital régional d'Edmundston et c’est à ce moment que j’ai été attirée par la profession de thérapeute respiratoire », a raconté Mélanie. 

L’étudiante originaire du nord-ouest du Nouveau-Brunswick se dit très heureuse de sa décision. 

« La thérapie respiratoire, c’est un domaine de la santé qui est peu connu. C’est tellement vaste ; nous sommes appelées à intervenir dans différentes sphères de la santé. Cela nous permet alors d’exercer nos maintes compétences, que ça soit à l’urgence, aux soins intensifs, en clinque pulmonaire, etc. Cette année, j’ai eu la chance de faire des stages au bloc opératoire, aux soins intensifs et en néonatologie. J’ai adoré mon expérience dans chacun des départements. Cependant, pour l’instant, je crois préférer les soins critiques », a confié Mélanie. 

Le programme Thérapie respiratoire est de 120 semaines, donc trois années d’études, et il est offert au CCNB – Campus de Dieppe. 

« Effectivement, il s’agit d’une profession peu connue, mais dont les services sont très importants, surtout pour les patients nécessitant des soins cardiorespiratoires spécialisés. Avec l’arrivée de la COVID-19, on peut maintenant voir l’importance de ces professionnels de la santé dans de telles situations », a mentionné Brigitte LePage, coordonnatrice CNFS – Volet CCNB. 

Tout comme ses consœurs de classe, Mélanie obtiendra tout prochainement son diplôme du CCNB. 

« J’ai beaucoup aimé étudier au CCNB. À l’université, nous pouvions être 200 étudiants dans une classe. Au CCNB, nous étions six et nous avions une belle proximité avec les enseignants. C’est le gros point fort du CCNB », a-t-elle conclu. 

br_12_06_20_bourse_cnfs_melanie

Étudiante de 3e année en Thérapie respiratoire, Mélanie Migneault d’Edmundston est la lauréate du Prix du CNFS – Volet CCNB 2020. La jeune femme de 22 ans est présentement en stage au Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont de Moncton.

-30- 

 

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca