Marie-France Bérubé, doyenne de l’École des affaires et de la bureautique

13 janvier 2022

À 5 ans, elle voulait devenir femme de ménage. Durant son adolescence, elle voulait être architecte, mais elle a finalement étudié en sciences. Aujourd’hui, elle est la doyenne de l’École des affaires et de la bureautique du CCNB. On vous présente Marie-France Bérubé, une femme au parcours atypique. 

Originaire de Saint-Joseph-de-Madawaska, Mme Bérubé détient un baccalauréat en Chimie et une maîtrise en Environnement de l’Université de Moncton. 

« Après mes études, il y a deux choses que je ne voulais pas faire. Je ne voulais pas retourner dans le Nord-Ouest et je ne voulais pas enseigner. Finalement, je suis retournée dans le Nord-Ouest pour enseigner », a lancé en riant Mme Bérubé qui a un peu plus tard décroché un baccalauréat en Éducation des adultes de l’U de M. 

Mme Bérubé s’est jointe au CCNB – Campus d’Edmundston en 2003. Elle a été enseignante en Techniques de laboratoire - biotechnologies coop avant de devenir chef de département au même endroit. En 2012, Mme Bérubé a accepté le poste de chef de département Affaires du Campus de Dieppe. Huit ans plus tard, soit en août 2020, elle a été nommée directrice par intérim de ce même campus. 

« Je saute sur les occasions lorsqu’elles se présentent », a fait savoir Mme Bérubé. 

Passionnée par les sports, notamment la natation, la course à pied et la marche, Mme Bérubé aime bien le ski alpin et le ski de fond. 

« Lorsque la neige tombe, je m’ennuie des pentes de ski de ma région natale. Reste que j’aime beaucoup la vie urbaine du Sud-Est, a fait savoir Mme Bérubé. J’aime aussi jouer de la musique, mais ce n’est pas une priorité en ce moment. Je passe beaucoup de temps en famille avec mon conjoint, Gary, et ma fille, Caroline, qui a huit ans. » 

Mme Bérubé se dit prête à relever le défi de première doyenne de l’École des affaires et de la bureautique du CCNB. 

« Les doyens occupent un rôle stratégique dans le développement des programmes d’études du CCNB. Il faut assurer une bonne veille du domaine afin de bien répondre aux besoins du marché du travail. Le CCNB veut continuer de contribuer au développement des affaires au Nouveau-Brunswick. » 

br_13_01_22_mfb

Marie-France Bérubé (à droite) aime beaucoup passer du temps en famille. La voici en compagnie de sa maman (Lucie Couturier) et de sa fille Caroline lors d’une balade en plein air au Parc naturel d’Irishtown.  

-30- 

Infos et demandes d’entrevues : 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca