Un enseignant du CCNB - Campus d’Edmundston a travaillé sur un projet canadien mis en œuvre en Tunisie

19 janvier 2021

EDMUNDSTON, le 19 janvier 2021 – En septembre dernier, le consortium canadien dont fait partie le CCNB a poursuivi son travail dans le projet mené en Tunisie visant le développement d’une licence co-construite en maintenance des équipements agricoles. Rappelons que le projet est dirigé par le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu et le CCNB agit à titre de partenaire institutionnel canadien. 

Un atelier de deux semaines totalement réalisé à distance en septembre et en octobre 2020 a permis aux partenaires canadiens d’entamer l’accompagnement de l’Institut supérieur des études technologiques de Béja (ISETB) dans le processus d’élaboration d’un programme selon l’approche par compétences (APC). Cet atelier a permis la tenue d’une Analyse de situation de travail (AST) pour le métier de Spécialiste en maintenance des engins agricoles, de même que la rédaction subséquente du rapport de l’AST. 

Gilles Levesque, un enseignant du programme Dessin technique et industriel du CCNB - Campus d’Edmundston, a été sollicité pour réviser et valider le contenu du rapport.

« La chance de participer à un projet sur un autre continent avec une culture, un climat et un environnement naturel différents m’a ouvert les yeux et m’a fait apprécier la diversité globale. J’étais particulièrement ravi d’interagir avec des machines et des normes différentes de celles qui se retrouvent en Amérique du Nord. J’anticipais avec enthousiasme un voyage en Tunisie, mais malheureusement, la situation actuelle ne le permet pas. Ça sera pour une autre fois », a raconté M. Levesque.

Le contenu de ce rapport est très important, car il sert de base pour l’élaboration de deux référentiels (métier et compétences). D’ailleurs, le travail de conception du référentiel de compétences s’est poursuivi en décembre, alors que c’est actuellement l’élaboration du référentiel de formation qui est en cours. Le CCNB est impliqué dans cette autre étape du projet, qui se déroule très bien, bien que le travail se réalise entièrement à distance. C’est la nouvelle réalité dans le cadre des projets de coopération internationale. Le succès connu dans le cadre de l’actuel projet est positif et il démontre la capacité d’adaptation du consortium canadien, ainsi que du CCNB.

Rappelons que ce projet est financé par Affaires mondiales Canada par l’entremise du Programme ÉPE Tunisie Al-Najah géré par Collèges et Instituts Canada.  

-30-  

Infos et demandes d’entrevues :  

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca