Michel Jean à l’École des pêches : retour au bercail pour un marin d’expérience

12 janvier 2022

Caraquet, le 12 janvier 2022 - Après des années de navigation des Océans atlantique et arctique avec la Garde côtière canadienne, Michel Jean a été nommé enseignant à temps plein de l’École des pêches et des Ressources naturelles du CCNB.

M. Jean remplit un nouveau poste créé pour répondre aux demandes de l’industrie des pêches, qui connait un essor ces dernières années.

« L’ajout de Michel amène une stabilité dans l’équipe et renforce la crédibilité de l’école, affirme Gérald Losier, doyen de l’École des pêches. Ça permet d’offrir d’autres formations à différents temps de l’année. Si une demande arrive au printemps ou à l’automne, on a un enseignant qui peut offrir une formation ponctuelle d’une semaine ou deux. Ça va nous permettre d’être proactifs et de mieux développer notre offre. »

L’arrivée de M. Jean a notamment permis à une cohorte de neuf étudiants à entreprendre le programme de Navigation maritime pour la certification de Transports Canada pour les brevets de capitaine de classe 3. Cette formation, qui n’avait pas été offerte depuis quelques années, est nécessaire pour conduire de plus grands bateaux, comme les crevettiers et les plus grands crabiers.

« Ce sont des gens motivés qui ont intérêt à être sérieux dans leurs études. C’est une belle énergie. Ils comprennent exactement pourquoi ils sont en classe, et le niveau de motivation de chaque étudiant est élevé », explique M. Jean.

« Certains de ces étudiants, ils ont de la pression d’un capitaine qui leur dit "j’ai besoin d’un capitaine 3 l’an prochain, donc va faire ton cours vite sinon mon bateau ne pourra pas partir du quai la saison prochaine" », ajoute-t-il.

M. Jean enseigne également la formation menant au brevet de capitaine de classe 4, populaire chez les pêcheurs côtiers comme les homardiers. Une cohorte formée de dix étudiants et une étudiante a commencé ce programme en novembre.

« Michel ajoute une expertise à l’équipe déjà en place. Il apporte une belle expérience dans un autre volet de la navigation maritime, qui non seulement complète très bien les connaissances du domaine de la pêche de nos autres enseignants, mais permet aussi d’élargir notre offre de formation », mentionne Johanne Doucet, chef de département de l’École des pêches et conseillère maritime.

Pour M. Jean, la nouvelle aventure au CCNB est un retour au bercail. Originaire de Val-Doucet, à l’extérieur de Caraquet, le diplômé de la Polyvalente Louis-Mailloux a complété un programme de quatre années d’études avec la Garde côtière canadienne avant de travailler pendant plus de 10 ans pour l’organisme du gouvernement fédéral.

« Je suis très excité de revenir dans la région. J’ai encore une bonne base de mes meilleurs amis qui restent dans le coin. Et avec le vent de fraîcheur qui souffle à l’École des pêches, c’était une occasion parfaite pour moi », affirme-t-il.

L’École des pêches a réalisé une étude de marché en mars dernier afin d’évaluer les besoins et les demandes de l’industrie de pêche. L’embauche d’un enseignant à temps plein en découle, et elle guide la réflexion sur les nouvelles formations à offrir.

jm_12_01_22_michel_jean

Michel Jean, nouvel enseignant à l’École des pêches du CCNB, devant le simulateur de navigation du CCNB – Campus de la Péninsule acadienne, site de Caraquet.

 

-30-

Infos et demandes d’entrevues :

Jean-Marc Doiron, conseiller en communications, CCNB, 506-377-2569 ou jean-marc.doiron@ccnb.ca