Remise de deux bourses d’études en français langue seconde au CCNB

28 octobre 2020

BATHURST, 28 octobre 2020 - Le CCNB est heureux d’annoncer la remise de deux bourses de 3 000 $ dans le cadre du Programme de bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS). Les deux étudiants méritants sont Ethan Caissie du programme Mécanique industrielle du Campus de Bathurst et Gregory Coes du programme Techniques en pharmacie du Campus de Campbellton.

Avec pour slogan « Être bilingue : c’est enrichissant! », le programme cherche à encourager les jeunes Canadiennes et Canadiens anglophones à devenir bilingues, tout en étudiant dans un domaine qui les intéressent. On compte de nombreux avantages pour ces étudiants d’entreprendre des études postsecondaires en français, tels que : de meilleures possibilités d’emploi, des salaires avantageux, l’acquisition d’un bilinguisme durable et la possibilité d'apprendre à connaître davantage la culture francophone.

Les critères d’admissibilité de la bourse comprenaient, entre autres, d’avoir l’anglais comme langue maternelle, d’avoir fait ses études secondaires dans un établissement anglophone et en être diplômé et d’être inscrit en première année à un programme d’études au CCNB à temps plein et de suivre au moins 50 % des cours et activités en français.

« J’étais super content lorsque j’ai appris que j’étais un des récipiendaires de la Bourse FLS. J’ai appris l’initiative à la fin de mes études secondaires et j’étais surpris de savoir qu’il y avait des gens qui avaient tant d’appréciation pour le bilinguisme dans la province. Lorsque j’ai commencé mes études postsecondaires, je n’étais pas certain que c’était le bon choix pour moi, mais mon idée a vite changé après quelques semaines, car mon niveau de français a significativement augmenté dans le peu de temps ici et je peux beaucoup mieux me débrouiller. Je suis confiant maintenant que j’ai fait le bon choix. Faire mes études dans ma langue seconde est un bon investissement pour m’aider dans ma carrière pour le reste de ma vie », a commenté Ethan Caissie, récipiendaire de la bourse et étudiant au programme Mécanique industrielle du Campus de Bathurst.

« Être bilingue, c’est très important au Nouveau-Brunswick. Dans mes études dans le domaine de pharmacie, j'apprends l'importance de bien communiquer avec les clients dans leur propre langue et d'assurer que leurs besoins sont satisfaits. Je suis très heureux et honoré de recevoir cette bourse, et je suis encore plus encouragé à poursuivre mes études tout en soulignant l'importance d'être bilingue », a commenté Gregory Coes, récipiendaire de la bourse et étudiant au programme Techniques en pharmacie du Campus de Campbellton.

« En tant qu’établissement postsecondaire au sein de la seule province officiellement bilingue du Canada, le CCNB reconnait entièrement la pertinence de ce programme de bourses. Il s’agit là d’une façon concrète d’encourager le bilinguisme au pays. Le CCNB appuie fièrement cette initiative gérée par l’ACUFC, ainsi que l’ensemble de leur travail, très important pour l’épanouissement de nos communautés francophones », a renchéri Pierre Zundel, PDG du CCNB et coprésident de l’ACUFC.

Le Programme de bourses d’études postsecondaires en français langue seconde (FLS) est financé par le gouvernement du Canada et administré par l’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC).

Ethan Caissie

Ethan Caissie (centre), récipiendaire de la bourse et étudiant au programme Mécanique industrielle du Campus de Bathurst, accompagné de Natacha Downing (à gauche), agente de liaison au recrutement et de Michel Caron (à droite), directeur par intérim du Campus de Bathurst.

Gregory Coes

Gregory Coes (centre), récipiendaire de la bourse et étudiant au programme Techniques en pharmacie du Campus de Campbellton, accompagné de Virginie Allard (à gauche), agente de liaison au recrutement et de Julie Cyr (à droite), directrice du Campus de Campbellton.

-30-

À propos (tiré du site web de l’ACUFC) :
L’Association des collèges et universités de la francophonie canadienne (ACUFC) regroupe 22 collèges et universités de la francophonie canadienne. Sous leur égide se trouvent le Consortium national de formation en santé (CNFS) et le Réseau national de formation en justice (RNFJ).

L’ACUFC, le CNFS et le RNFJ accomplissent des missions compatibles, essentielles, axées sur la recherche. Ensemble, ils contribuent à la vitalité et à la pérennité de la francophonie canadienne en éducation, en santé, en justice, partout au Canada.

Pour plus d’information :
Katherine Cyr, conseillère en communications, CCNB, katherine.cyr@ccnb.ca, 506 377-2569.