Le parcours enrichissant de trois boursières haïtiennes au CCNB – Campus d’Edmundston

4 mars 2020

EDMUNDSTON, 4 MARS 2020 - De Port-au-Prince, Haïti, Mélissa Chalné François, Rose-Martha Élisé et Bénia Denis sont toutes les trois arrivées à Edmundston le 11 septembre 2019. Venues compléter un séjour de huit mois au CCNB, les trois étudiantes de l’INTEC (Institut de Formation Technique Professionnelle) racontent leur expérience canadienne.

« Avant mon arrivée, j’avais fait un peu de recherches sur le pays. Pour moi, le Canada, c’était la grande ville comme Montréal, c’était mon point de référence, mais j’ai vite compris que c’est un grand pays et que les réalités sont différentes d’un endroit à l’autre. J’ai beaucoup aimé Edmundston, et l’esprit communautaire et familial qu’on y retrouve », explique Mélissa qui effectue ses études au programme de Cuisine professionnelle.

« L’adaptation s’est quand même assez bien faite. Au début, nous avions beaucoup de difficulté à comprendre nos enseignants. Même si on parle tous le français, le dialecte est différent de chez nous et les gens ici parlent très vite! Mais le CCNB a vraiment mis toutes les ressources disponibles pour aider à notre intégration. On nous a même accompagnées pour faire l’achat de vêtements plus chauds à l’approche de l’hiver », rigole Bénia, étudiante au programme Gestion de la petite et moyenne entreprise.

Les trois étudiantes, venues étudier au Canada par l’entremise du Programme de bourses (Leadership) Canada – CARICOM, ont été sélectionnées selon leur bon rendement et assiduité en classe. Elles expriment une grande reconnaissance envers cette expérience. Rappelons que cette bourse est gérée par le CCNB, mais est un financement d’Affaires mondiales Canada.

« J’ai beaucoup appris, non seulement sur le sujet de la matière enseignée, mais aussi sur les différentes cultures. J’ai côtoyé des collègues de classe de l’Afrique et de l’Europe, c’est toute une ouverture sur le monde », raconte Rose-Martha, étudiante au programme Gestion de bureau.

« J’ai même eu l’occasion de participer au Gala des Grands Chefs à Charlevoix, je n’oublierai jamais cette expérience. Nous allons certainement nous ennuyer des gens que nous avons rencontrés ici, et de la région aussi. Un grand merci au CCNB! », a conclu Mélissa.

Lynn Michaud, enseignante des trois stagiaires, tenait à reconnaitre les efforts, la persévérance et le bon rendement de ces étudiantes.

« Ce n’est certainement pas évident de laisser son pays, sa famille et ses amis pour venir étudier à l’étranger. Mais Mélissa, Rose-Martha et Bénia ont relevé le défi avec brio! Elles se sont très bien adaptées aux enseignements en classe et veulent apprendre, c’est toujours stimulant de travailler avec des étudiants comme ça. Les étudiants internationaux apportent une autre dimension à notre enseignement et contribuent à enrichir le curriculum par leurs expériences et leur chemin de vie », a rajouté Lynn Michaud.

Les trois stagiaires quitteront Edmundston à la mi-avril pour un retour vers Port-au-Prince, où elles complèteront leur programme en Gestion hôtelière et touristique.

Stagiaires Edm

De gauche à droite : Bénia Denis, Mélissa Chalné-François et Rose-Martha Élisé sont arrivées le 11 septembre dernier de Port-au-Prince, Haïti pour un séjour d’études de 8 mois au CCNB – Campus d’Edmundston.

-30-

Pour plus d’information :
Katherine Cyr, conseillère aux communications, CCNB, katherine.cyr@ccnb.ca, 506 377-2569