Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick de nouveau actif au Kenya dans le cadre d’un nouveau projet en partenariat avec la Mastercard Foundation

8 juin 2021

Bathurst, le 11 mai 2021 — Le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) poursuit son positionnement au Kenya dans le cadre d’un nouveau projet portant sur la mise en place de services d’orientation professionnelle ainsi que le développement de services de mentorat. Pour la mise en œuvre de ce projet, le CCNB en tant que maître d’œuvre s’est mis en association avec le Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu (CSJR) et le Vanier College. Le projet est réalisé dans le cadre du programme « Young Africa Works-Kenya : Youth Employability through TVET » -Jeunesse africaine au travail au Kenya : l'employabilité des jeunes à travers l’Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) -, mis en œuvre par Collèges et Instituts Canada, dans le cadre d’un partenariat avec la Mastercard Foundation.

Le projet permettra à 25 institutions Kenyanes de recevoir le soutien technique du consortium canadien, pour appuyer et accompagner l’implantation de bureaux de services d’orientation professionnelle et la mise en place de programmes de mentorat plus précisément destinés aux étudiantes.

D’une durée de quatre ans, ce projet qui a démarré en janvier 2021 est prévu pour prendre fin en juin 2024. Toutes les activités prévues pour l’année en cours sont mises en œuvre à distance. Celles-ci portent en premier sur l’analyse des services actuellement offerts dans les institutions Kenyanes.

Il ne s’agit pas là d’une première intervention du CCNB au Kenya avec son collaborateur de longue date ; le CSJR. D’autres projets plus orientés sur le développement de programmes de formation sont en cours de réalisation. Le projet Kenya Education for Employment Program (KEFEP), financé par Canada Global Affairs, implique des partenaires kenyans à savoir le Nyeri National Polytechnic et le Meru National Polytechnic. Ces deux institutions sont également bénéficiaires d’un second projet dans le cadre du programme « Young Africa Works-Kenya : Youth Employability through TVET / Jeunesse africaine au travail au Kenya : l'employabilité des jeunes grâce à l'Enseignement et la Formation Techniques et Professionnels (EFTP) ». Ces deux initiatives concernent notamment les secteurs de l’agriculture et de la transformation du lait qui sont concernés.

« Le nouveau projet mis en œuvre depuis janvier dernier permet d’élargir l’horizon d’action du CCNB, et accroître la diversité de ses experts pouvant contribuer à de telles initiatives.

L’internationalisation du CCNB est valorisée, non seulement au niveau des programmes de formation, mais également pour les services offerts, notamment à la clientèle étudiante » a précisé Mme Sonia MICHAUD, Directrice de l’International au CCNB.

Malgré le contexte particulier créé par la pandémie de COVID-19, le CCNB poursuit ses activités avec ses partenaires internationaux par l'utilisation de différentes stratégies de communication à distance. Dans les semaines à venir, d’autres activités de suivi et de travail à distance impliquant le CCNB et ses partenaires se poursuivront avec les partenaires Kenyans.

-30-

Infos et demandes d’entrevues : Sonia Michaud, directrice, International, CCNB, sonia.michaud@ccnb.ca

À propos de la Mastercard Foundation
La Mastercard Foundation travaille avec des organisations visionnaires pour permettre aux jeunes en Afrique et dans les communautés autochtones du Canada d'accéder à un travail digne et épanouissant. Il s'agit de l'une des plus grandes fondations privées au monde dont la mission est de faire progresser l'apprentissage et de promouvoir l'inclusion financière afin de créer un monde inclusif et équitable. La Fondation a été créée par Mastercard en 2006 comme une organisation indépendante dotée de son propre Conseil d'Administration et de sa propre Direction.

À propos de Young Africa Works la Jeunesse Africaine au Travail
La Jeunesse Africaine au Travail est la stratégie de la Mastercard Foundation pour permettre à 30 millions de jeunes, notamment les jeunes femmes, à travers l'Afrique d'accéder à un travail digne et gratifiant. L'Afrique abritera la plus grande main-d'oeuvre du monde, avec 375 millions de jeunes qui intégreront le marché du travail à l’horizon de 2030. Avec les compétences adéquates, ces jeunes contribueront à la compétitivité générale de l'Afrique et amélioreront leur vie et celle de leurs communautés. La Mastercard Foundation mettra en oeuvre la Jeunesse Africaine au Travail dans 10 pays africains en collaboration avec les gouvernements, le secteur privé, les chefs d’entreprise, les éducateurs et les jeunes. Dans la première phase certains pays ont été identifiés par la Mastercard Foundation notamment le Rwanda, le Kenya, le Sénégal, l'Éthiopie, le Ghana et le Nigéria.

 

 

Pour la Mastercard Foundation

Diana Moraa Email : dmoraa@mastercardfdn.org