Femmes en affaires Nouveau-Brunswick et le CCNB se joignent au projet W-Power

11 août 2020

Capture

BATHURST, le 11 août 2020 - Femmes en affaires Nouveau-Brunswick (FANB) et le Collège communautaire du Nouveau-Brunswick (CCNB) se joignent officiellement - en tant que partenaires associés - au projet européen W-Power.

Les deux partenaires néo-brunswickois s’associent au projet international W-Power qui regroupe des organismes de femmes entrepreneures et des institutions d’enseignement de pays et de régions européens (Finlande, Suède, Islande, Irlande et Écosse).

Le projet, mené par la Karelia University of Applied Sciences située à Joensuu en Finlande, reconnaît que le potentiel entrepreneurial et la créativité féminine sont des sources sous-exploitées de croissance économique et qu’elles devraient être développées.

Les objectifs du projet consistent à promouvoir l’entrepreneuriat féminin, à partager les meilleures pratiques, à construire des ponts entre les femmes d’affaires qui vivent des défis similaires, à développer et partager des outils, et à comparer des modèles d’affaires pour aider les femmes entrepreneures à démarrer et à croître leur entreprise.

« Que ce soit l’exode des jeunes, le vieillissement de la population, la migration de la population vers les grands centres ou la pénurie de main-d’œuvre, les femmes entrepreneures de notre province vivent les mêmes défis que celles qui se retrouvent dans la périphérie arctique, a affirmé la directrice de FANB, Katherine Lanteigne. Nous avons déjà réussi cinq jumelages dans les secteurs du tourisme, de la mode et du textile, de la fabrication de bijoux et cosmétique. C’est un partenariat très prometteur! »

Chavah Lindsay, propriétaire de Chavah Lindsay, est une entrepreneure de Grand Bay-Westfield (localité située à environ 25 kilomètres de Saint Jean) qui fait partie de cette aventure.

« Je suis très heureuse de participer à ce projet de mentorat. L’industrie de la mode et du textile est un petit secteur économique au N.-B. Faire partie de ce programme est une excellente occasion d’échanger les meilleures pratiques avec une entrepreneure du même secteur qui vit également dans une région rurale. Étant donné que nous opérons dans différents marchés, on peut ouvertement collaborer afin de faire grandir nos entreprises respectives », a expliqué Mme Lindsay.

Des femmes d’affaires de la province seront aussi jumelées à des étudiants du CCNB.

« Nos étudiants pourront travailler dans un cadre pédagogique sur des projets concrets. Ils pourront développer des connaissances, tout en utilisant leur créativité et leur expertise pour contribuer au succès d’entreprises locales. Nous sommes fiers de faire partie de cette aventure. Le CCNB est reconnu pour sa formation pratique et cette expérience réelle en est un bon exemple », a indiqué Yvette Bérubé, enseignante en affaires au CCNB - Campus de Bathurst.

Parmi les autres faits saillants de ce projet, on retrouve la création d’une plateforme innovation, la promotion des produits et des services des entreprises du N.-B. en Europe et une meilleure compréhension des obstacles qui freinent les femmes entrepreneures des régions rurales.

Br -11-08-20

De gauche à droite : Katherine Lanteigne, directrice de Femmes en affaires Nouveau-Brunswick (FANB), et Pierre Zundel, PDG du CCNB, sont accompagnés des gens présents à l’annonce de ce matin. L’événement s’est déroulé tout en respectant les normes de distanciations sociales.

-30-

Pour information :
Katherine Lanteigne
Directrice FANB
Katherine.lanteigne@wbnb-fanb.ca

Bruno Richard
Conseiller en communications, CCNB
bruno.richard@ccnb.ca
506-543-0661