Amélie Savoie, plombière de profession!

9 juin 2017

BATHURST, le 9 juin 2017 – Amélie Savoie de Pigeon Hill n’a pas un parcours commun, mais il est certainement très intéressant.

 

Après avoir obtenu son diplôme des études secondaires de l’École Marie-Esther de Shippagan, la jeune femme de la Péninsule acadienne a étudié deux ans en travail social à l’université, avant d’abandonner ses études pour faire son entrée sur le marché du travail. Elle a travaillé deux ans dans une poissonnerie à Lamèque.

 

« Je n’aimais pas vraiment étudier en salle de classe. J’ai toujours plus aimé travailler avec mes mains. Mon frère est charpentier, mais il a déjà travaillé pour un plombier puis il a vraiment aimé cela. Je me suis alors inscrite au CCNB – Campus de Dieppe », a raconté Amélie.

 

Contrairement à la croyance populaire, vous n’avez pas besoin d’être un expert ou une experte pour étudier dans le domaine de votre choix et qui vous intéresse.

 

« Je ne connaissais rien en plomberie, a-t-elle dit en riant. La première journée, nous avons reçu une boîte pleine d’outils et j’ai seulement reconnu un tournevis et un marteau! »

 

Malgré tout, Amélie s’est bien débrouillée et elle a décroché son diplôme en Plomberie en juin 2013. Elle travaille depuis quatre ans chez Victor Bernard & Fils et elle demeure à Dalhousie.

 

« J’ai beaucoup aimé mon année au CCNB à Dieppe. Notre enseignant avait beaucoup d’expérience en plomberie et il nous a bien préparés pour le marché du travail. Reste que c’est vraiment sur le marché du travail que nous apprenons pleinement notre métier », a raconté Amélie.

 

Amélie Savoie est très satisfaite de sa décision de poursuivre ses études au CCNB.

 

« J’avais choisi le CCNB en raison de la formation pratique. De plus, je ne suis pas une très grande studieuse, donc je voulais un programme d’études d’une durée assez courte (le programme Plomberie est de 40 semaines). » 

 

Amélie Savoie espère inspirer d’autres femmes à faire comme elle.

 

« J'encourage les gens de choisir le CCNB et aux femmes d'aller étudier dans les métiers. C'est très intéressant. Au CCNB, les étudiants ont toujours été respectueux envers moi. »

 

Des bourses sont disponibles pour les femmes voulant étudier dans un domaine non-traditionnel au CCNB. Vous trouverez les détails sur le site Web du CCNB : /programme-detudes/metiers-specialises/metiers-au-feminin.aspx

 

 br_09_06_17_amelie_savoie

 

Amélie Savoie travaille comme plombière depuis quatre ans.

 

 

-30-

 

Infos et demandes d’entrevues :

 

Bruno Richard, conseiller en communications, CCNB, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca