Pierre Michaud a savouré chaque instant de son séjour en Belgique!

25 juin 2019

DIEPPE, 25 juin 2019 – Tout juste de retour au Canada, Pierre Michaud de Grand-Sault recevra dans quelques jours son baccalauréat de la VIVES University College par la poste. 

De plus en plus de finissants du CCNB prennent la direction de cette institution pour décrocher un diplôme universitaire après seulement 10 mois d’études. Si c’était à refaire, Pierre Michaud prendrait la même décision sans hésitation. 

« L’expérience a été formidable! Les gens, les voyages et même certains cours étaient très intéressants », a raconté celui qui est diplômé en Administration des affaires – marketing du CCNB – Campus de Dieppe. 

Au cours de son année universitaire en sol belge, Pierre a même été embauché par le CCNB pour explorer et étendre les collaborations entre le CCNB et VIVES. Grâce au financement de la Fédération de la jeunesse canadienne-française, il a préparé un guide pour les étudiants et il a aidé les étudiants qui partiront en 2019 dans leurs démarches. 

« À VIVES, j’ai eu la chance de me faire beaucoup d’amis de différents pays. J’ai découvert la culture belge grâce à différentes activités organisées par l’université. J’ai dégusté les fameuses gaufres belges, le chocolat et la bière! J’ai également eu la chance de voyager dans 13 pays! » 

L’an dernier, Pierre avait choisi de faire un semestre d’études en Finlande. Il n’a pas eu besoin de se faire tordre un bras pour s’envoler vers la Belgique. 

« Pendant que j’étudiais en Finlande, j’ai eu la chance de visiter la Belgique et j’ai beaucoup aimé ce pays. De plus, j’ai appris que je me pouvais obtenir un baccalauréat après seulement 10 mois d’études. Au Canada, c’était deux années supplémentaires sur les bancs universitaires. J’ai alors entrepris les démarches pour aller étudier à Courtrai en Belgique », a expliqué le diplômé de la Polyvalente Thomas-Albert de Grand-Sault. 

Pierre a fait le plein de connaissances en Europe. 

« J’ai appris à travailler en équipe avec différentes cultures. J’ai aussi appris beaucoup de choses à propos de la Belgique et de la Première Guerre mondiale. De nombreux évènements se sont déroulés près de Courtrai où j’ai étudié », a-t-il soulevé. 

À peine de retour dans sa province natale, Pierre ne sait pas ce que l’avenir lui réserve. 

« Je vais essayer de me trouver un emploi au Nouveau-Brunswick, mais ce n’est pas impossible que je retourne en Europe travailler ou faire un stage », a conclu celui qui a été soigneur de la formation de hockey masculin de la Polyvalente Thomas-Albert pendant trois saisons.  

br_25_06_19_vives_pierre_michaud

De septembre 2018 à juin 2019, Pierre Michaud a visité 13 pays. Sur la photo, on le voit à Prague en République Tchèque. 

-30-

Pour plus de détails ou entrevue :

Bruno Richard, conseiller en communications, 506-543-0661 ou bruno.richard@ccnb.ca